Skip to main content

PARIS : SEQUENCIA, une solution de montage personnalisé

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
11 Oct 2023

Partager :

PARIS : SEQUENCIA, une solution de montage personnalisé

Le sport occupe une place prépondérante dans nos sociétés, illustrée par l’engouement pour les Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 ainsi que les records d’audience de la finale de la Coupe du monde de football au Qatar en décembre 2022.

On déplore pourtant une sédentarité encore trop importante, dont le coût est élevé : 17 milliards d’euros par an en France, soulignant l’urgence de redonner au sport sa juste place dès le plus jeune âge. Ces dernières années, des tendances encourageantes émergent pour redynamiser la filière sportive :

• Une révolution de la pratique grâce à des innovations technologiques accessibles à tous.

• Un nouvel intérêt pour le sport via le divertissement, notamment grâce aux documentaires sportifs publiés sur les plateformes de streaming.

• L’adoption de technologies innovantes telles que les NFT, la réalité augmentée (AR) et la réalité virtuelle (VR).

Ce mouvement se traduit par un écosystème dynamique et foisonnant, regroupant une grande diversité d’acteurs, tous réunis autour de la SporTech française. Alors que les entreprises américaines dominent le secteur, l’Europe, et la France en particulier, parviennent à se démarquer avec un nombre croissant de «Success stories ». Roland Berger, partenaire historique de la SporTech, publie chaque année une étude dressant un état des lieux des dynamiques et tendances du secteur. Introduction L’année 2023 revêt une importance cruciale pour l’écosystème des start-ups sportives en France. Les défis à relever sont multiples : la dernière ligne droite pour développer des innovations pour les jeux olympiques, les difficultés accrues des levées de fonds et la concurrence internationale.

Comment les tendances émergentes et les événements à venir, notamment les JOP 2024, vont- ils structurer le développement de l’écosystème de la SporTech en France ? Comment les start-ups du secteur peuventelles s’adapter pour en tirer le meilleur parti ? Au cours de cette étude, nous établirons tout d’abord un état des lieux de l’écosystème SporTech qui se révèle dynamique et résilient, en particulier en France. Ensuite, nous analyserons en détail les tendances structurantes de cet écosystème avant d’aborder le rôle majeur de la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques de Paris 2024. Comme le soulignent Jacques D’Arrigo et Aurélie Dyèvre, Président et Vice-Président de la SporTech : « Le moment est venu pour la SporTech et ses partenaires de tirer le meilleur parti possible des grands événements sportifs. Il en va aussi de l’équilibre social de la France.»

MEMBRE de la French SporTech

MÉTHODOLOGIE DE CLASSEMENT :

Roland Berger a réalisé une segmentation représentative de la diversité de l’écosystème SporTech en se focalisant sur les utilisateurs finaux des produits ou services proposés par les start-ups de la French SporTech et les a regroupées en trois segments : le sport amateur (la pratique sportive par les particuliers), le sport professionnel et enfin les fans. Les entreprises de la French SporTech reflètent cette diversité et proposent des produits et des services technologiques pour accompagner ou augmenter la pratique et la consommation du sport. Elles ont trouvé des positionnements innovants en dissociant les payeurs des utilisateurs (approche B2B2C), en mixant média, services et produits, ou en adressant toute la chaine de valeur (fans, amateurs et professionnels). A des fins de lisibilité, elles ont cependant été positionnées selon leur activité dominante.