Skip to main content

PARIS : Sécurité au travail, les bonnes pratiques sur sec…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
29 Nov 2023

Partager :

PARIS : Sécurité au travail, les bonnes pratiques sur securiteautravail.gouv.fr

Chaque jour, deux personnes meurent au travail et plus de cent sont blessées gravement.

Même si le risque zéro n’existe pas, les accidents graves et mortels au travail sont inacceptables. Derrière les chiffres encore trop élevés, ce sont des milliers de personnes, victimes et proches, qui voient leur vie bouleversée.

Afin de sensibiliser les entreprises, les salariés et le grand public, le gouvernement engage, en septembre 2023, une grande campagne de communication avec, pour mot d’ordre Sécurité au travail : responsabilité de l’entreprise, vigilance de tous. Elle réaffirme l’existence de mesures légales, de prévention et de protection, pour prévenir les accidents du travail et la nécessité de les mettre en œuvre.

En 2021, près de 640 000 accidents du travail ont été déclarés pour les salariés du régime général et du régime agricole, dont 39 000 accidents du travail laissant des séquelles durables pour la victime (6 % du total des AT). Près de 700 décès, dont 37 de jeunes de moins de 25 ans, sont à déplorer.

Certains secteurs d’activité sont plus exposés aux accidents que la moyenne : la construction ; l’agriculture ; les industries extractives ; le travail du bois  ; le transport et l’entreposage.

La nature et les causes de ces accidents sont multiples : chutes de hauteur, accidents de la route, accidents en lien avec l’utilisation d’une machine, etc. Ces accidents résultent trop souvent d’une mise en œuvre insuffisante des mesures de prévention et d’un manque de sensibilisation des acteurs.

Face à cette sinistralité qui demeure trop importante, le ministère du Travail, du Plein emploi et de l’Insertion poursuit son engagement dans la lutte contre les accidents du travail, au moyen notamment du quatrième plan santé au travail (2021-2025) et du premier plan pour la prévention des accidents du travail graves et mortels (PATGM 2022-2025) co-construits entre l’État, les partenaires sociaux, la Sécurité sociale et les organismes de prévention.

SUITE

SOURCE : Urssaf – À vos côtés – Novembre 2023