Skip to main content

PARIS : Salon de l’agriculture – « La politiq…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
26 Fév 2024

Partager :

PARIS : Salon de l’agriculture – « La politique, ce n’est pas de la téléréalité » lance Maud Bregeon au sujet de Jordan Bardella

Europe 1 Matin – 8h10 – « La Grande interview » par Sonia Mabrouk.

Au micro de Sonia Mabrouk, Maud Bregeon, députée Renaissance des Hauts-de-Seine, revient sur la visite mouvementée d’Emmanuel Macron au Salon de l’Agriculture en comparaison avec celle de Jordan Bardella, accueilli plus chaleureusement par les exploitants.

Elle estime que le président de la République a « apporté des réponses » aux questions des agriculteurs et que la politique « ne se mesure pas à l’applaudimètre ».

Deux salles et deux ambiances au Salon de l’agriculture. Après les huées et les cris de ce samedi contre le président de la République Emmanuel Macron pour l’inauguration du Salon, Jordan Bardella a pu déambuler tout sourire et sans heurt dans les allées à la rencontre des agriculteurs lors de sa visite au Salon.

Interrogée sur cette différence d’accueil, Maud Bregeon, députée Renaissance des Hauts-de-Seine, estime que « la politique n’est pas de la téléréalité et qu’on ne se mesure pas à l’applaudimètre ou au nombre de vues sur Tiktok ».

Elle estime également que le président de la République a fait preuve de « courage » en apportant des réponses aux agriculteurs sur des sujets complexes.

D’après la députée, le président du Rassemblement national, lui, aurait proféré seulement « des grandes déclarations d’intention ».

« On veut tous aider les agriculteurs sauf qu’il n’y a pas de baguette magique. Il faut mettre les mains dans le cambouis et effectivement apporter des solutions qui ne sont pas faciles à construire. C’est ce que fait le président », poursuit-elle.

Un isolement « mortifère »

Selon Maud Bregeon, il n’existe pas de « comparaison possible » entre Jordan Bardella et Emmanuel Macron « président de la République, au pouvoir depuis sept ans et qui depuis des semaines trouve des réponses ».

Elle prend pour exemple le fonds d’urgence sur la trésorerie des exploitants annoncé par le chef de l’Etat ce samedi.

Elle emploie l’expression de « yakafokon » pour désigner la posture de Jordan Bardella et fustige la position du RN « qui propose insidieusement un isolement de la France par rapport à l’Union européenne. Je ne pense pas que ce protectionnisme serve les agriculteurs. Ils ont besoin de marchés, ils ont besoin d’exporter ».

La députée estime que l’isolement proposé par le RN est « mortifère », conclut-elle.

europe1.fr

https://www.europe1.fr/politique/salon-de-lagriculture-la-politique-ce-nest-pas-de-la-telerealite-lance-maud-bregeon-au-sujet-de-jordan-bardella-4232681

Retrouvez toutes les actualités d’Europe 1 sur la plateforme presse.europe1.fr