Skip to main content

PARIS : Rencontre avec Mélissa DARUTY, Gardens Manager-Cl…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Rencontre avec Mélissa DARUTY, Gardens Manager-Cluster West

Généreuse, la nature nous a dotés d’un patrimoine naturel envoûtant.

Parce que cette beauté est notre essence, nous avons à cœur de la partager avec les voyageurs venus vivre une parenthèse d’exception à l’île Maurice, en cultivant l’art du beau dans toutes ses dimensions. Cette beauté s’incarne dans nos jardins. Peuplés de palmiers de toutes sortes, de banians majestueux, d’espèces endémiques au nom rêveur et de fleurs tropicales colorées, chacun des huit domaines qui entourent les hôtels Beachcomber fait notre fierté.

Nos Artisans les entretiennent avec soin : de leurs gestes attentionnés, ils préservent cette nature abondante et la magnifient pour le plaisir de créer et d’inspirer de beaux sentiments à nos hôtes lors de leurs promenades.

Plongez dans leur atmosphère empreinte de magie et suivez-nous à la découverte de leurs plus beaux secrets.

Rencontre avec Mélissa Daruty, Gardens Manager-Cluster West

 Avec une arrivée récente et remarquée chez Beachcomber, donnant un nouveau souffle à la pépinière du groupe, Mélissa Daruty endosse désormais la responsabilité des jardins des développements Beachcomber de l’ouest de l’île.

Guidée par la passion

Avec un master de droit en poche, Mélissa n’était pas destinée à travailler entourée de plantes… Mais d’un simple hobby, son amour des plantes est finalement devenu un métier lorsqu’elle est tombée sur une offre d’emploi de Beachcomber : « Le groupe recherchait une personne pour développer la pépinière de Beachcomber à Tamarin : sept arpents de terres en friche où tout était à faire… Un challenge que j’ai adoré relever ! »

Une mission sur-mesure

 Avec son expérience en propagation de plantes, son énergie et son enthousiasme, Mélissa ne tarde pas à remettre la pépinière sur les rails. Menant le domaine d’une main de maître, elle crée des conditions favorables à l’épanouissement… aussi bien des Artisans Beachcomber que des plantes ! « J’ai bénéficié d’une grande liberté et du soutien d’une belle équipe pour transformer cette pépinière. De fil en aiguille, nous avons pu débloquer les fonds nécessaires pour la faire prospérer. Aujourd’hui, c’est un écrin où la nature prospère. Je suis fière du travail que nous avons accompli ! », raconte-t-elle.

De nouvelles responsabilités

Ce premier succès lui a valu d’endosser en 2024 de nouvelles responsabilités : en plus d’assurer la gestion de la pépinière, Mélissa reprend la gestion des jardins des hôtels du cluster ouest – soit le Dinarobin Beachcomber et le Paradis Beachcomber – ainsi que du futur développement Harmonie. Elle partage : « À ce stade, pour les hôtels, le travail consiste essentiellement à analyser les problèmes existants et à imaginer des solutions adéquates. En parallèle, le paysagisme autour du futur golf d’Harmonie est un défi passionnant. Dans mon quotidien, il n’y a pas deux journées qui se ressemblent ! »