Skip to main content

PARIS : Rencontre avec Diane KOENIG, Head of Gardens

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Rencontre avec Diane KOENIG, Head of Gardens

Généreuse, la nature nous a dotés d’un patrimoine naturel envoûtant.

Parce que cette beauté est notre essence, nous avons à cœur de la partager avec les voyageurs venus vivre une parenthèse d’exception à l’île Maurice, en cultivant l’art du beau dans toutes ses dimensions. Cette beauté s’incarne dans nos jardins. Peuplés de palmiers de toutes sortes, de banians majestueux, d’espèces endémiques au nom rêveur et de fleurs tropicales colorées, chacun des huit domaines qui entourent les hôtels Beachcomber fait notre fierté.

Nos Artisans les entretiennent avec soin : de leurs gestes attentionnés, ils préservent cette nature abondante et la magnifient pour le plaisir de créer et d’inspirer de beaux sentiments à nos hôtes lors de leurs promenades.

Plongez dans leur atmosphère empreinte de magie et suivez-nous à la découverte de leurs plus beaux secrets.

Rencontre avec Diane Koenig, Head of Gardens

Après plus de 20 ans de carrière au sein du Groupe, Diane Koenig vient d’être nommée Head of Gardens

Un parcours florissant

« Lorsque j’ai rejoint le Groupe en 2001, mon rôle était de veiller à la propreté des jardins de l’hôtel Trou aux Biches Beachcomber », se souvient Diane Koenig. Sous son impulsion, le métier prend petit à petit ses lettres de noblesse chez Beachcomber. Orchestrant la renaissance des jardins qui accompagne la grande rénovation de l’hôtel, Diane voit très vite son travail couronné de succès. Une réussite qui lui vaut de répéter le processus dans les autres établissements Beachcomber du nord de l’île : le Royal Palm Beachcomber Luxury, le Canonnier Beachcomber Golf Resort & Spa, le Victoria Beachcomber Resort & Spa et le Mauricia Beachcomber Resort & Spa, bénéficieront de son sens du détail et de son regard affûté pour s’offrir un rajeunissement.

L’émergence d’une vision

Depuis 2024, les jardins des hôtels ont droit à leur propre département stratégique et opérationnel, chapeauté par Diane. Elle confie : « Aujourd’hui, je suis fière de voir le chemin parcouru jusqu’à la création d’un département complet et indépendant, qui apporte une cohérence à l’ensemble du groupe et valorise la beauté de nos sites ». Un tel résultat n’aurait pu être atteint sans le travail rigoureux et la passion des équipes avec qui elle collabore depuis ses débuts chez Beachcomber. « Avec la chaleur, les intempéries et la force requise, nos métiers sont difficiles. Cette difficulté révèle les caractères. J’ai beaucoup appris à travers mes équipes – professionnellement et humainement – et j’ai un grand respect pour elles. La nature et les gens m’ont beaucoup grandie ».

Un vecteur d’expérience

Aux yeux de Diane, le jardin occupe une place essentielle dans l’expérience client : « Il accompagne le séjour de chaque hôte, de son entrée à la réception à ses promenades quotidiennes, en passant par son arrivée en chambre », explique-t-elle. Ainsi, pour apporter un sentiment paisible, rien n’est laissé au hasard : « J’aime révéler les perspectives et apporter une touche de poésie, d’inattendu, pour graver en chacun de beaux souvenirs ». Forte de cette vision, Diane vise à transformer ce nouveau département en un pilier-clé de l’ADN de Beachcomber. Pas de doute qu’avec sa volonté et le soutien de ses équipes, elle relèvera ce nouveau challenge avec brio !