Skip to main content

PARIS : Qui veut être mon associé ? Hydratis, ils ont ref…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
19 Jan 2024

Partager :

PARIS : Qui veut être mon associé ? Hydratis, ils ont refusé 100K€ de rémunération par an

L’émission préférée des passionné(e)s d’entrepreneuriat, « Qui veut être mon associé ? » reprend du service sur M6.

La chaîne diffuse la quatrième saison à partir du mercredi 17 janvier. Au programme de cette année, un jury composé de sept investisseurs en partie renouvelé avec l’arrivée de deux femmes d’affaires Kelly Massol (Les secrets de Loly), Stéphanie Delestre (ex QAPA) et de l’ancien sportif Tony Parker (Infiny Nine Group). Ils rejoignent Marc Simoncini (Angell), Éric Larchevèque (Ledger & Algosup), Jean-Pierre Nadir (Fairmoove.fr) et Anthony Bourbon (Feed & Blast.com), déjà présents la saison dernière.

Cette année, plusieurs milliers de candidatures ont été soumises pour une soixantaine d’élus. Parmi eux, Jérémy Boué et Théo Heude, fondateurs d’Hydratis, des pastilles effervescentes conçues pour optimiser l’hydratation.

400K€ pour Hydratis

Les fondateurs d’Hydratis avaient envoyé une vidéo pour participer à l’édition précédente, qui n’avait malheureusement pas été retenue.

« Cette année, la production nous a rappelés ! Nous avons ensuite passé toutes les étapes de sélection jusqu’au passage devant le jury » se réjouit Jérémy. « On s’est vraiment éclaté sur le tournage et on a boosté l’hydratation de toute l’équipe ! » s’amuse Théo.

La start-up Hydratis créée en 2019 par Jérémy Boué et Théo Heude, propose une solution permettant d’optimiser l’hydratation.

Entre 2022 et 2023, la croissance a explosé de 250% par an et Hydratis vise un chiffre d’affaires de plus de 10 M€ en 2024. Malgré le peu de connaissance du canal pharmaceutique en France, les deux associés ont su créer un nouveau segment en officine. Un concept innovant et porteur qui a fait d’abord mouche auprès d’Anthony Bourbon, celui-ci proposant d’emblée une offre inédite, 50% de l’entreprise, l’intégrer à Feed, soutenu par Pepsi, qui l’abonderait en cash « à l’infini » et un salaire garantie pour les jeunes entrepreneurs de 100K par an avec de belles rémunérations pour les deux jeunes associés.

« Une très belle offre » pensent simultanément les fondateurs qui ont mis plus de 2 ans à se rémunérer, mais qui les obligent à céder une grande partie d’Hydratis et de perdre le contrôle de la société.

Convaincue elle aussi, Kelly Massol propose pour sa part d’investir 400,000 euros dans l’entreprise contre 5% du capital de leur société valorisant ainsi l’entreprise à 8M d’euros, soit, 2M d’euros de plus que la proposition des entrepreneurs. « Kelly est une femme d’affaires remarquable, avec une success story incroyable. Nous avons des valeurs communes, étant donné que comme elle, nous sommes partis de zéro. De plus, il y a de vraies synergies dans nos marques qui partagent les mêmes canaux de distribution. Nous sommes convaincus de l’intérêt de ce partenariat pour Hydratis. » souligne Théo.

Suite au passage de l’émission, Hydratis a vendu pas moins de 10 000 tubes courant les heures suivantes (soit +4900% plus qu’une soirée habituelle). La fréquentation du site a explosé, avec plus de 4000% de croissance de visites sur le site internet. Hydratis a reçu plus de 500 demandes de pharmacies dans la soirée !

A propos d’Hydratis

Lancée en 2020 par deux amis passionnés de sport et d’aventures, Jérémy Boué et Théo Heude, Hydratis propose des pastilles effervescentes innovantes pour optimiser l’hydratation.

Face au constat que 3 Français sur 4 ne boivent pas assez d’eau, Hydratis cible un large public, du quotidien aux situations spécifiques. Élaborées en collaboration avec des professionnels de la santé, et se basant sur les préconisations de l’OMS en matière de solutions de réhydratation ; les pastilles sont enrichies en minéraux et oligo-éléments (zinc, magnésium, potassium et manganèse) et agissent comme un catalyseur pour multiplier l’hydratation et ainsi permettre une meilleure hydratation du corps par l’intérieur !

La gamme propose 7 parfums naturels (fruits des bois, citron fleurs de sureau, pêche, citronnelle gingembre, noix de coco, pastèque et pomme-cannelle à boire chaud) ainsi qu’une version neutre. Disponible dans plus de 3000 pharmacies en France et sur l’e-shop (www.hydratis.co) Hydratis continue d’étendre sa présence digitale et physique en Europe.

Courant l’été 2024, Hydratis lancera une nouvelle innovation, toujours liée à l’hydratation qui sera remboursée par la sécurité sociale.