Skip to main content

PARIS : Qualité et Service au cœur des préoccupations, un…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Qualité et Service au cœur des préoccupations, une enquête sur le marché français des machines d’occasion ?

Les machines d’occasion représentent pour de nombreuses entreprises une opportunité économique pour améliorer leur production avec des équipements de haute qualité.

Cependant, en France, peu d’entreprises saisissent cette chance, notamment les enchères qui ne sont pas très populaires. Les résultats d’une enquête menée par la maison de ventes aux enchères Surplex révèlent ce qui est important pour les entreprises françaises sur le marché des machines d’occasion.

Le marché des machines d’occasion a connu un essor sans précédent suite aux crises économiques récentes. L’industrie avait besoin d’alternatives économiques et immédiatement disponibles face aux machines neuves coûteuses et difficiles à obtenir. En outre, les faillites et le désir des entreprises de libérer des budgets ont augmenté l’offre de machines. Actuellement, environ 8 milliards d’euros sont générés chaque année en Europe dans le secteur du travail des métaux et du bois, mais moins de 10 % de ce montant est vendu via des enchères, bien que la tendance soit à la hausse.

Pas tout à fait en France : alors que le commerce en ligne des enchères industrielles prospère mondialement, le marché français montre une dynamique plus réservée. Comparé à l’Allemagne et au Royaume-Uni, la France voit sa part dans le marché des enchères diminuer. Surplex a voulu comprendre pourquoi et a mené une enquête auprès de plusieurs milliers d’entreprises françaises. Surplex est présent dans 16 pays européens, dont une filiale en France dirigée par le directeur national, David Ansel.

Tendances du marché actuelles et développements économiques

La situation sur le marché des machines d’occasion reflète la conjoncture économique. Malgré un taux d’inflation historiquement bas de 2,3 % en avril 2024, le plus bas depuis août 2021, la France fait face à d’importants déficits budgétaires. Les grandes entreprises cotées au CAC 40 ont enregistré des profits records en 2023. Les petites et moyennes entreprises (PME), qui représentent plus de 99 % des entreprises françaises, subissent des pressions économiques, car elles opèrent principalement localement et exportent rarement. Cela se reflète également dans l’enquête. La majorité des réponses provenaient des PME. L’année commerciale 2023 a été évaluée à seulement 3,7 sur 10 points possibles, donc considérée comme difficile.

Dans ce contexte, le marché français des machines d’occasion se développe de manière inattendue. Normalement, ce marché bénéficie d’une offre accrue due aux faillites et d’une demande croissante pour des alternatives moins coûteuses. « Actuellement, nous observons en Europe une augmentation du nombre de machines et d’enchères, alors que les prix finaux tendent légèrement à baisser », explique David Ansel, directeur national de Surplex en France. « C’est une excellente situation pour les acheteurs potentiels. »

Défis et opportunités sur le marché français des machines d’occasion

Qu’attendent les entrepreneurs des machines d’occasion ? Le facteur le plus important lors de l’achat d’une machine d’occasion est la qualité de la machine (près de 90 % des personnes interrogées l’ont indiqué) – avant même le prix (82 %). La marque de la machine (46 %) et la disponibilité (43 %) sont des facteurs modérément importants, tout comme la possibilité d’une inspection approfondie (32 %) et la présence d’une garantie (18 %). Une enquête similaire auprès des clients français de Surplex montre cependant que pour eux, le prix de la machine d’occasion est le facteur le plus important, mentionné par 86 %, tandis que la qualité n’est soulignée que par 68 % des répondants.

« Pour le marché international des machines d’occasion, comme celui représenté par Surplex, les avantages sont clairement dans la formation des prix et la disponibilité », explique David Ansel. « Nos fournisseurs sont répartis dans toute l’Europe. Cela rassemble de nombreuses machines. Depuis le début de notre activité, plus de 400 000 biens industriels ont changé de propriétaire via Surplex. » Les enchères offrent l’avantage de la transparence du marché et permettent souvent d’obtenir des prix plus avantageux, tandis que les achats directs peuvent être plus rapides, mais offrent moins de flexibilité de prix. Le marché des machines neuves ou les revendeurs locaux peuvent souvent marquer des points avec des inspections et des garanties, car ils offrent souvent aussi un service de révision générale.

Plus que de simples enchères : Qualité, choix et service complet

David Ansel : « Contrairement à beaucoup de nos concurrents qui proposent un large éventail d’objets à vendre, Surplex se concentre sur ce que nous connaissons le mieux : les machines. Cette focalisation spécialisée nous permet non seulement d’offrir un large choix, mais aussi de garantir la qualité de chaque machine. » Surplex sert un large éventail d’industries, allant de la transformation du métal et du bois à la construction et à l’agriculture, jusqu’à des domaines plus spécifiques tels que la transformation des plastiques, la technologie alimentaire et la technologie médicale.

Comment le centre d’usinage CNC du métallurgiste lyonnais arrive-t-il à son nouveau domicile à Stockholm ? Trois quarts des personnes interrogées dans l’enquête ont principalement mentionné le service de transport comme facteur décisif pour une maison de ventes aux enchères. Suivi de près par le service de démontage et l’assistance pour les formalités telles que les documents douaniers. Une autre caractéristique distinctive de Surplex est le service complet, qui couvre l’ensemble du processus d’achat, de l’organisation logistique au transport et au dédouanement. David Ansel : « Nos clients bénéficient ainsi d’un processus fluide et sans souci, qui va bien au-delà de la simple maison de ventes aux enchères. Car c’est ce qui fait le succès de Surplex : nous combinons le commerce traditionnel de machines avec son contact et service personnels avec le commerce international en ligne. »