Skip to main content

PARIS : Pourquoi abandonner Excel au profit d’un véritabl…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Pourquoi abandonner Excel au profit d’un véritable APS

Suivez en direct mercredi 26 juin, une table ronde qui a pour thème : « Pourquoi abandonner Excel au profit d’un véritable APS ».

Le tableur est souvent le premier outil du prévisionniste et du planificateur. Il remplit correctement sa fonction lorsqu’il s’agit d’anticiper les commandes pour bien ajuster le niveau de stock et satisfaire le client. Mais dès lors que le nombres de références augmente et que la volumétrie des produits explose, il devient très difficile d’assurer cette tâche avec Excel. C’est alors que se pose la question d’investir (ou pas) dans un APS. Cette décision est loin d’être anodine car elle va impacter les performances opérationnelles mais aussi financières de l’entreprise. Pour faire le bon choix de nombreux critères doivent être pris en compte : la taille de l’entreprise, l’organisation en place, le secteur d’activité, la typologie de produits, l’architecture informatique, les objectifs visés… Cette table ronde doit vous aider à vous poser les bonnes questions.

Elle a notamment pour objet de mettre en lumière les apports de l’APS par rapport à un outil plus rudimentaire. Quels gains peut-on espérer en termes de prévision et de niveau de stocks ? Est-il un préalable indispensable quand on veut mettre en place le S&OP ? Est-ce que tous les APS sont compatibles avec une approche DDMRP (Demand Driven) ? Faut-il investir maintenant ou attendre que l’IA progresse encore ? Pour répondre à ces questions, de gauche à droite : Fréderic Picano, CEO Europe, B2wise – Mehdi Kharab, Co-Fondateur & Directeur Commercial, Colibri – Paul Klebinder, Vice-Président, DDS- a Generix Group Company – Etienne Allier, Directeur des Ventes France, FuturMaster – Nazim Nachi, CEO & Cofondateur, Planisense – Fabrice Chausserais, Directeur Général Sedapta Osys.

JE M’INSCRIS A CETTE TABLE RONDE

SOURCE : Vidéo-News n°1093.