Skip to main content

PARIS : « Palestine, un peuple qui ne veut pas mourir », …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
16 Avr 2024

Partager :

PARIS : « Palestine, un peuple qui ne veut pas mourir », par Alain GRESH

Dans ce livre d’intervention qui analyse le choc du 7 octobre et ses retombées, notamment en France, Alain Gresh veut prendre part aux débats qui ont secoué l’opinion: usage du concept de “terrorisme” et positionnement occidental.

Ce faisant, il nous invite à replonger dans le passé pour éclairer l’avenir.

En s’interrogeant sur la qualification du Hamas comme organisation terroriste, l’auteur revient sur la manière dont le concept de terrorisme a été manipulé au cours de l’histoire récente pour dépolitiser les débats. Il a aussi été utilisé comme mise en demeure dans les médias pour faire taire toute voix dissidente. Ces injonctions se sont traduites par de nombreuses poursuites judiciaires, attaques contre les journalistes, interdiction de manifestations : une situation sans précédent en France.

Le positionnement occidental face à la guerre de Gaza, creuse un fossé de civilisation entre le Nord global et le Sud global, et notamment entre la France et le Maghreb ; il contribue à rejeter une partie de la communauté nationale dans le rang des « ennemis ». Mais le 7 octobre a-t-il été un coup de tonnerre dans un ciel bleu ?
Ou le résultat de vingt ans d’échecs des processus politiques et diplomatiques, de l’accélération de la colonisation et de la dérive, toujours plus à droite, de la société israélienne ? En posant ces questions, l’auteur veut interpeller l’opinion : où va-t-on ?

Alain Gresh est journaliste, directeur des sites d’information Orient XXI et Afrique XXI, ancien rédacteur en chef du Monde diplomatique, spécialiste du monde arabe. Il a publié, notamment, De quoi la Palestine est-elle le nom ? (LLL, 2010) ou le récit graphique Un chant d’amour. Israël-Palestine, une histoire française (Libertalia, 2023).