Skip to main content

PARIS : Nucléaire, transition écologique pour les entrepr…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Nucléaire, transition écologique pour les entreprises et laïcité, les Français répondent

Une France attachée à la valeur laïcité. 

Une récente enquête menée par Toluna Harris Interactive et Écologie Positive et Territoires révèle les opinions des citoyens français sur des sujets cruciaux tels que l’énergie nucléaire, l’engagement des entreprises dans l’écologie et la laïcité. L’étude, réalisée auprès de plus de 2 300 personnes, met en lumière des divergences significatives et des tendances marquantes dans la société française.

Une nation partagée sur l’énergie nucléaire

Les opinions des Français sur le nucléaire sont partagées. Près de 4 sur 10 (38%) soutiennent une réduction de l’utilisation de l’énergie nucléaire sans vouloir une cessation complète. Toutefois, une majorité souhaite maintenir ou accroître son usage (62%). Ce résultat montre une polarisation significative sur la question nucléaire, reflétant une diversité d’opinions sur l’équilibre entre indépendance énergétique et implications environnementales. Le débat sur le nucléaire reste un débat d’importance en France avec un clivage générationnel marqué avec une jeunesse plus encline à réduire le recours au nucléaire et une génération plus âgée qui préfère le maintenir ou l’augmenter. A noter que 15% des sondés souhaitent un arrêt complet de l’utilisation de l’énergie nucléaire.

  • Tranche d’âge 18-24 ans : Une proportion notable (42.48%) favorise la réduction de l’utilisation du nucléaire sans l’arrêter complètement, ce qui est plus élevé que dans d’autres tranches d’âge.
  • Tranche d’âge 50-64 ans et 65 ans et plus : Il y a une tendance plus marquée à soutenir le maintien (34% et 34.05% respectivement) ou l’augmentation (35% et 37.67% respectivement) de l’utilisation du nucléaire, indiquant un clivage générationnel sur cette question.

La division d’opinion est affirmée, il sera important de débattre et de planifier prudemment l’avenir énergétique de la France.

 Une confiance mesurée dans l’engagement écologique des entreprises

L’étude révèle un optimisme prudent quant à la capacité des entreprises françaises à mener des politiques écologiques. Une majorité écrasante (81%) croit qu’il est possible de s’appuyer sur les entreprises françaises pour mener une politique écologique. Cependant, seulement un quart des sondés (24%) pensent que c’est « tout à fait possible », indiquant une opinion mesurée quant à la capacité des entreprises à adopter des pratiques durables. On peut se poser la question à l’heure des élections européennes l’importance de renforcer les politiques de soutien aux entreprises dans leur transition écologique.

  • Toutes tranches d’âge : Bien que le soutien global pour la capacité des entreprises à mener une politique écologique soit élevé, il est intéressant de noter que les jeunes (18-24 ans) sont les plus optimistes, avec 86% qui jugent cela possible, comparativement à 87% chez les 25-34 ans et graduellement moins optimiste chez les tranches d’âge plus élevées.

Les jeunes de 18 à 24 ans se montrent particulièrement optimistes, avec 86% estimant que les entreprises peuvent effectivement mener des politiques écologiques responsables. L’engagement des entreprises françaises envers l’écologie est acté, maintenant reste à savoir quelles seront les politiques efficaces pour faciliter cette transition.

Un attachement profond à la laïcité

La laïcité est perçue comme une valeur positive.  L’enquête révèle également un attachement profond à la laïcité, une valeur fortement plébiscitée par 82% des Français qui estiment qu’elle permet une coexistence harmonieuse des croyances. Parmi ceux-ci, une grande majorité (87%) se dit attachée à la laïcité, avec un attachement particulièrement marqué chez les plus de 65 ans (94.09%). Ces chiffres indiquent un fort consensus sur l’importance de la laïcité comme pilier du bien vivre ensemble dans la société française.

  • Tranche d’âge 65 ans et plus : Cette tranche d’âge montre le niveau le plus élevé d’attachement à la laïcité, avec 94.09% des répondants se déclarant attachés, dont 64.56% « très attachés ».
  • Tranche d’âge 18-24 ans : Bien que toujours majoritairement positifs, les jeunes affichent des niveaux d’attachement inférieurs à ceux des tranches d’âge plus élevées, avec 74.15% exprimant un attachement à la laïcité, dont seulement 24.84% se déclarent « très attachés ».

Une forte adhésion des Français aux valeurs de laïcité, ce qui renforce le message d’unité et de respect mutuel dans la diversité. On note l’attachement profond à la laïcité, particulièrement parmi les personnes âgées, en tant que valeur intégrale de la société française.

Chiffres Clés du Sondage Toluna Harris Interactive et Écologie Positive et territoires :

  • Énergie nucléaire :
    • 38% des personnes interrogées sont pour la réduction du nucléaire en France
    • 62% pour le maintien ou l’augmentation de celui-ci
  • Engagement écologique des entreprises :
    • 81% des personnes interrogées pensent que c’est possible
    • 24% jugent cela tout à fait possible
  • Laïcité :
    • 82% des personnes interrogées pensent que c’est une bonne chose
    • 87% y sont attachées, dont 50% très attachées

Ce sondage souligne l’importance des débats sur l’énergie, l’écologie et les valeurs sociétales. Les résultats révèlent des perspectives variées et une division notable sur l’énergie nucléaire, tout en montrant un optimisme mesuré concernant l’engagement des entreprises dans des pratiques écologiques. Enfin, l’attachement profond des Français à la laïcité démontre la place centrale de cette valeur dans la société.

“Je constate l’importance de répondre aux préoccupations des Français sur l’énergie nucléaire, tout en intégrant les aspirations générationnelles. Il est crucial de soutenir les entreprises dans leurs efforts écologiques et j’appelle à des politiques de soutien renforcées et à une collaboration accrue entre le secteur public et privé pour réussir la transition écologique. La laïcité est un pilier fondamental de mon engagement pour une société équilibrée et respectueuse des diversités. Je reste persuadé qu’il est impératif de défendre une approche constructive et positive des questions environnementales et c’est ce que nous faisons en allant à la rencontre des français sur tous les territoires. » déclare Yann Wehrling, tête de liste Écologie Positive et Territoires.

Écologie Positive et Territoires (ecologiepositiveetterritoires.eu)