Skip to main content

PARIS : Nouveau regard sur les collections du Louvre

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
17 Avr 2024

Partager :

PARIS : Nouveau regard sur les collections du Louvre

Le Louvre propose un nouveau guide pour découvrir, afin de décrypter les collections du musée avec un regard traversant et actuel.

« L’histoire du monde et l’histoire de l’art se sont écrites par les liens entre les peuples, entre les civilisations, entre les époques, entre les disciplines. C’est ce regard traversant qu’il faut susciter, encourager pour retrouver ces liens, ces articulations, ces influences. Le Louvre, par l’ampleur et la profondeur de ses collections, par son aspiration à l’universel, par son ouverture au monde, propose ce voyage, cette lecture jamais achevée à ses visiteurs, qu’il invite aussi à la rêverie. Ce livre est un fil rouge plutôt qu’un guide de musée classique, un ‘guide pour mieux se perdre’ en quelque sorte…. Sous la plume de Dominique de Font-Réaulx, il invite le regard à une plongée libre dans l’histoire des formes et des images.»

Laurence des Cars, Présidente-directrice du musée du Louvre.

Un nouveau regard sur les collections du plus grand musée du monde

À travers une publication originale, en collaboration avec le GrandPalaisRmn, les Éditions du Louvre renouvellent le genre du guide de visite et posent un regard inédit sur les collections du plus grand musée du monde. Entre le beau-livre et le parcours de visite, cet ouvrage se lit avant sa visite, pour la préparer, comme après, pour en garder le souvenir et le partager… Regards croisés, mises en perspectives, associations d’images, respirations poétiques, il invite à la curiosité et la fl ânerie parmi plus de 400 chefs d’oeuvres du musée (qui expose plus de 33 000 oeuvres).

Articulé par l’évocation des étapes les plus marquantes de l’histoire du monde – de l’invention de l’écriture à l’abolition de l’esclavage en France –, cet ouvrage maniable et aisément consultable offre des repères replaçant les collections dans la grande histoire universelle, en lien avec l’ensemble des civilisations sur tous les continents.

L’auteur, Dominique de Font-Réaulx, est historienne de l’art, spécialiste de la photographie et du XIXe siècle. Elle a signé de nombreux ouvrages d’histoire de l’art et de nombreuses expositions. Conservatrice au musée d’Orsay puis en charge de la coordination scientifique du projet du Louvre Abu Dhabi, Dominique de Font-Réaulx a dirigé le musée national Eugène-Delacroix, de 2013 à 2018, avant de prendre la tête de la direction de la médiation et de la programmation culturelle au Louvre. Elle est aujourd’hui chargée de mission auprès de sa présidente-directrice, Laurence des Cars, et enseigne à l’École du Louvre et à l’institut d’études politiques de Paris.

Questions à l’auteure, Dominique de Font-Réaulx, conservatrice générale au musée du Louvre.

Quelle est la particularité de cet ouvrage par rapport au précédent guide ?

Il marque une évolution majeure, liée aux attentes des visiteurs. Les études commerciales montrent que les guides sont -à plus de 90%- achetés comme un souvenir de visite, une remémoration à laquelle puise le lecteur pour retrouver, à distance, un peu de son l’expérience de visite, l’essence de cette expérience, pour la partager également avec ceux qui ne l’ont pas vécue. Cet ouvrage n’est pas un guide à proprement parler : il tisse plutôt un fil rouge pour aborder les collections du Louvre, il offre aussi une trace possible de
la visite, une flânerie consultable, une déambulation réelle et imaginaire.

Quelle inspiration a nourri cet ouvrage ?

Celle de mes échanges avec Laurence des Cars, présidente-directrice du Louvre, qui voulait que cette publication soit repensée de façon très transversale, autour d’un choix d’oeuvres emblématiques renouvelé, avec une place faite aux collections présentées au Pavillon des Sessions, par le musée du quai Branly. Elles ouvrent sur les arts et les cultures d’Amérique du sud, de Mélanésie ou encore du continent africain. Nous avons aussi rééquilibré la représentation des différents pans de la collection du Louvre : peintures, objets d’art, sculptures… Avec l’idée que nous devions ouvrir plus de passages, plus de dialogue entre les disciplines comme entre les civilisations, pour une écriture plus équilibrée de l’histoire de l’art mondiale.

Quelle structure avez-vous choisi pour guider le lecteur/visiteur ?

Le sommaire est construit sur un découpage en onze périodes. Autant de moments-clés de l’Histoire mondiale. Elles vont de l’invention de l’écriture à l’abolition de l’esclavage, en passant par l’apogée de l’empire du Ghana. Le texte tisse quelques-uns des nombreux récits qui s’épanouissent au sein du Louvre, notamment celui de la création des oeuvres et celui de leur arrivée au musée. Il propose également des face-à-face et des mises en regard, invitant à lier les oeuvres entre elles.

Qui dit regard dit plaisir des yeux. Faire un guide ‘qui n’en n’est pas un’ c’est aussi cela ?

Oui. L’ouvrage montre à la fois la subjectivité de l’oeuvre d’art, de l’histoire de l’art, et du regard posé sur l’oeuvre. Et nous voulions que sa lecture soit agréable, à l’oeil, mais aussi à la main -avec ce toucher mat de la couverture et la douceur du papier. Nous voulions surtout que le lecteur se sente accueilli en feuilletant ces pages. Pourquoi l’idée de cet accueil sensible ? Parce que car le musée fonde notre démocratie, il porte l’idée d’une aspiration universelle, d’un partage. À travers ce livre, il s’agit de montrer que le musée est pour tout le monde, cet ouvrage est une porte ouverte sur le musée. Son écriture a été rendue possible grâce aux très nombreux travaux de recherche récents et anciens. Il constitue également un hommage à celles et ceux qui font le Louvre, depuis 230 ans.

SOURCE : InfoTravel