Skip to main content

PARIS : Moins de transactions mais une demande placée sta…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
24 Jan 2024

Partager :

PARIS : Moins de transactions mais une demande placée stable, selon le cabinet EOL

Dans un contexte économique marqué par la hausse des taux d’intérêt et le recul du pouvoir d’achat des consommateurs, le cabinet EOL note une baisse des transactions sur le marché de l’immobilier logistique.

Un constat pondéré par une demande placée relativement stable par rapport aux dernières années : « En dépit d’une baisse significative des transactions observée au dernier semestre, la demande placée en immobilier logistique reste dans la moyenne des cinq dernières années. Le volume d’investissement a quant à lui fortement chuté, malgré une appétence certaine des investisseurs pour cette classe d’actifs », constate Jean-François Mounic Directeur Général EOL.

Le cabinet relève que 3,2 millions m² ont été placés sur le marché des entrepôts de plus de 10.000 m² en France en 2023. Le taux de vacance fin 2023 est de 4,9%, avec toujours des disparités importantes selon les régions. En effet, les régions du sud et la Bretagne subissent une pénurie d’offre conséquente et affichent des taux de vacance très faibles. « Le marché a été très actif concernant les bâtiments de 10.000 m² à 20.000 m², cette tranche de surface concerne 60% des transactions », Indique encore Jean-François Mounic. La dorsale concentre quant à elle un peu plus de la moitié (52%) de la surface placée, ce qui témoigne par ailleurs de la vigueur du marché hors-dorsale.

L’offre en blanc, se concentre majoritairement sur les régions Hauts-de-France et Centre-Val de Loire. « En ce qui concerne les loyers, on a constaté une hausse significative des valeurs locatives sur les 18 à 24 derniers mois, celle-ci se situe entre 10% et 25% selon les régions. Néanmoins, une tendance à la stabilisation des valeurs semble s’être amorcée au dernier trimestre », souligne pour finir Jean-François Mounic. À la suite d’une période prolongée de décompression, le taux de capitalisation prime en immobilier logistique atteint 5% fin 2023, celui-ci a augmenté sur un an de 0,75 point de base. JPG

SOURCE : Vidéo-news n°1007