Skip to main content

PARIS : « Marine Le Pen n’est ni raciste, ni antisé…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
2 Jan 2024

Partager :

PARIS : « Marine Le Pen n’est ni raciste, ni antisémite », estime le philosophe Luc Ferry

Europe 1 Matin – 8h10 – « La Grande interview » par Sonia Mabrouk.

Le 31 décembre, dans ses vœux aux Français, Marine Le Pen a affirmé ses ambitions pour les Européennes de juin prochain et la présidentielle 2027.

Pour le philosophe Luc Ferry, invité de La Grande interview Europe 1-CNews, même si la présidente du groupe RN à l’Assemblée nationale est pointée du doigt pour son appartenance politique, « elle n’est ni raciste, ni antisémite ».

Marine Le Pen est-elle raciste et antisémite ?

Pour le philosophe et essayiste Luc Ferry, la réponse est sans appel. Invité de La Grande interview Europe 1-CNews, l’ancien ministre de l’Éducation nationale affirme que, pour lui, la présidente du groupe RN à l’Assemblée nationale « n’est pas fachiste ».

« Je la connais un peu. Je sais très bien qu’elle n’est ni raciste, ni antisémite. Je suis désolé de dire ça à mes amis intellectuels de gauche qui veulent à tout prix dire que c’est le nazisme qui revient », ajoute-t-il au micro de Sonia Mabrouk.

« Marine Le Pen, c’est la droite populaire et républicaine »

Pour se justifier, Luc Ferry fait la comparaison avec l’Italie et la Première ministre Giorgia Meloni.

« Regardez Meloni, ce n’est pas le fascisme qui est revenu en Italie. Donc tout ceci est assez ridicule. Marine Le Pen, c’est la droite populaire et républicaine », assure-t-il.

 Selon le philosophe, la présidente du groupe RN à l’Assemblée nationale est moins à droite que Robert Pandraud et Charles Pasqua en 1970.

« Et ça n’a rien à voir avec l’extrême droite », affirme-t-il.

« L’extrême droite, comme l’extrême gauche, était révolutionnaire et facétieuse. Elle assassinait les opposants, elle voulait prendre le pouvoir par les armes et par la violence. Elle était antisémite et raciste. C’est absolument pas le cas de Marine Le Pen, qui n’est ni antisémite ni raciste et qui est évidemment républicaine », souligne Luc Ferry.

« Aujourd’hui, tout le monde est républicain »

Le philosophe admet tout de même avoir des désaccord avec le Rassemblement national, mais beaucoup plus sur le plan économique que sur le plan moral ou politique. Pour lui, il faut arrêter de dire que c’est la fascisme et l’immoralité.

« C’est simplement faux. Et les 42 % qui ont voté pour elle savent que c’est faux. Et donc, quand on insulte ces gens-là, on les renforce. À la limite on va les rendre racistes si on continue. C’est idiot comme raisonnement. Cette espèce de moralisme débile des intellectuels de gauche, c’est fascinant pour moi », ironise Luc Ferry.

Selon lui, ces « intellectuels de gauche », comme il les appelle, ont toujours ce souvenir du nazisme et pense que c’est la même chose.

« Cela a changé. Il faut être un peu sensible aux évolutions de la société. Aujourd’hui, tout le monde est républicain, de Jean-Luc Mélenchon à Marine Le Pen », conclut-il.

europe1.fr

https://www.europe1.fr/politique/marine-le-pen-nest-ni-raciste-ni-antisemite-estime-le-philosphe-luc-ferry-4222879

Retrouvez toutes les actualités d’Europe 1 sur la plateforme presse.europe1.fr