Skip to main content

PARIS : Les trains à grande vitesse Frecciarossa à l&rsqu…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
26 Mar 2024

Partager :

PARIS : Les trains à grande vitesse Frecciarossa à l’avant-garde

Trenitalia, l’entreprise chef de file de la division Passagers du groupe FS, prend chaque jour des mesures concrètes pour rendre les transports de plus en plus durables et favoriser le développement durable dans le secteur de la mobilité.

Selon une enquête SWG commandée par Trenitalia, 8 Italiens sur 10 pensent que le train est le moyen de transport le plus durable. Le constat est confirmé par les chiffres : en 2023, 45 millions de personnes ont choisi les trains Frecciarossa au lieu de voyager en avion ou en voiture. Les trajets hebdomadaires entre Milan et Rome en train plutôt qu’en avion génèrent une réduction annuelle de 9 tonnes d’émissions de CO2, tandis que le choix du train plutôt que de la voiture permet une économie de CO2 de 4 tonnes.

Dans le monde des affaires, une analyse de Bloomberg traitée par McKinsey révèle que les 47 000 entreprises qui ont déjà choisi de voyager avec Trenitalia plutôt qu’en voiture ont évité des émissions de 100 000 tonnes de CO2 en 2023. En termes d’investissement, outre l’allocation de plus d’un milliard d’euros pour l’achat de 40 nouveaux trains Frecciarossa, Trenitalia développe des projets visant à réduire sa propre empreinte carbone grâce à des actions visant à améliorer l’efficacité énergétique. Aujourd’hui, elle dispose déjà de 10 installations de maintenance équipées de la technologie photovoltaïque, mais d’ici 2032, ce nombre sera passé à 24. Dans l’interview, Pietro Diamantini, directeur de l’activité Grande Vitesse de Trenitalia, parle des projets que le groupe et ses unités commerciales prévoient pour les prochaines années.

Transcription de l’interview de Pietro Diamantini, directeur de Trenitalia High Speed Business :

En ce qui concerne la durabilité, nous avons investi dans l’achat de 40 nouveaux trains ETR1000 qui, en termes d’ingénierie, offrent certainement un rendement beaucoup plus élevé que leurs prédécesseurs. Ce seul fait signifie qu’un trajet consomme moins pour le même niveau de service, de rapidité et de confort. En effet, le niveau peut même être meilleur. En ce qui concerne la durabilité globale, notre attention se concentre non seulement sur les voyages en train, mais aussi sur toutes nos installations de maintenance, où nous avons installé des panneaux solaires afin que les services soient alimentés directement par le soleil.

De cette façon, nous économisons de l’énergie pour l’entretien. Entre-temps, la recyclabilité de nos trains est très élevée. Ainsi, lorsque nous devons mettre hors service des trains, ou des parties de ceux-ci, la tâche d’élimination est moins onéreuse. Nous avons une vision large de notre présence dans le projet de développement durable et dans la garantie de ce que j’appellerais le positionnement vert de notre entreprise. Je pourrais vous donner d’autres exemples : toutes les automobiles de nos installations d’entretien à grande vitesse sont électriques. Nous n’utilisons plus de voitures à moteur à combustion. Nous avons donc une variété d’initiatives qui, mises ensemble, produisent des avantages très importants.

Ensuite, il y a la question de la numérisation, des progrès dans les services à faible visibilité. La digitalisation des services de maintenance, par exemple. Grâce à la maintenance préventive, le nombre de trains présentant de petits défauts d’aménagement ou des dysfonctionnements à bord sera moindre. Ainsi, la probabilité que des problèmes surviennent au cours d’un voyage continuera de diminuer. Grâce à une numérisation avancée, y compris l’utilisation de l’intelligence artificielle, nous sommes également en mesure de garantir une meilleure communication à bord avec les passagers.