Skip to main content

PARIS : Les TPE face à des défis de recrutement persistants

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Les TPE face à des défis de recrutement persistants

Le Syndicat des Indépendants (SDI) alerte sur les difficultés croissantes de recrutement rencontrées par les Très Petites Entreprises (TPE).

Selon son dernier baromètre1, 22% des TPE sont actuellement à la recherche de personnel, mais près de la moitié d’entre elles rencontrent des difficultés à pourvoir leurs postes vacants.

Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI, déclare : «Les chiffres publiés par le rapport Darès mettent en lumière une situation préoccupante pour les TPE que nous avons déjà constaté dans notre dernier baromètre, due à la tendance croissante des entreprises en quête de personnel, combinée à une capacité limitée à combler ces postes. Cette enquête confirme que la réforme voulue par la Ministre du Travail, de la Santé et des Solidarités, Madame Vautrin qui ferait passer les conditions pour toucher le chômage à 8 mois de salariat sur une période de 20 mois au lieu de 6 pour 24 mois, serait un dispositif attendu par les dirigeants de TPE»

Selon Marc Sanchez, Secrétaire général du SDI, deux défis majeurs sont à l’origine de ce phénomène : des salaires peu attractifs et l’inadéquation des profils.

 « Une augmentation de 100€ net par mois pour un salarié au SMIC représente un surcoût de 483€ mensuels pour l’employeur, en incluant la compensation de la perte de prime d’activité pour le salarié. Pour améliorer le pouvoir d’achat d’un salarié au SMIC de 7%, l’employeur doit augmenter sa masse salariale de 26% ainsi le coût des augmentations salariales devient trop élever pour les TPE alors qu’il subsiste une réelle attente de hausse des salaires avec la crise inflationniste que nous venons de subir.

Près de la moitié des TPE font face à des difficultés liées à l’inadéquation entre les profils des demandeurs d’emploi et les postes disponibles. Cette situation est accentuée par la qualité critiquée des diplômes délivrés, surtout dans les métiers manuels. La revalorisation des filières manuelles semble donc une nécessité. »

1Baromètre état des lieux du SDI : https://sdi-pme.fr/wp-content/uploads/2024/04/Etat-des-lieux-des-TPE-Avril-2024.pdf (1782 répondants)

À propos du Syndicat des Indépendants et des TPE    

Le Syndicat des indépendants et des TPE (SDI) est une organisation syndicale apolitique et autonome financièrement qui représente la voix des indépendants.

Chiffres clés : 25 000 adhérent(e)s – 8000 problématiques traitées en 2022 – 20 000 abonné(e)s sur les réseaux sociaux – une équipe d’expert(e)s juridiques

https://sdi-pme.fr

Les études du SDI : https://sdi-pme.fr/actualites-2/nos-dossiers/