Skip to main content

PARIS : Les sols forestiers, un capital inestimable à pré…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Les sols forestiers, un capital inestimable à préserver

L’ÉDITO de Sylvain Waserman, Président-directeur général de l’ADEME.

Les forêts, véritables réservoirs de biodiversité et poumons de la Terre, jouent un rôle primordial dans la transition écologique. Les scénarios Transition 2050 de l’ADEME le démontrent bien : en stockant le carbone dans les arbres et les sols, en produisant de la biomasse renouvelable, les bénéfices des forêts sont multiples et indispensables à la transition écologique.

Pourtant, ce patrimoine est fragilisé par l’accélération du changement climatique : stress hydrique, maladies, dépérissement et incendies augmentent la mortalité des arbres. Préserver les écosystèmes forestiers est donc un enjeu prioritaire.

L’ADEME conduit depuis plus de 15 ans des programmes de recherche en coopération avec des organismes scientifiques pour adapter les modes de gestion sylvicole au dérèglement climatique. Appels à projets de R&D, séminaires et publications conjointes avec les organismes des filières : cette approche vise à créer une expertise collective et partagée, essentielle pour le développement et la diffusion des connaissances.

Cependant, les enjeux liés aux sols forestiers restent souvent mal connus et insuffisamment pris en compte. Les sols jouent un rôle clé dans le stockage de carbone, la biodiversité et la santé des forêts. C’est là tout l’objet de cette lettre : souligner leurs rôles et les principales avancées. L’ADEME accompagne également les ministères dans l’élaboration et la mise en oeuvre du futur Plan d’actions Sols Forestiers. Protéger nos forêts et nos sols, c’est assurer notre avenir et préserver un patrimoine naturel pour les générations futures.

SOURCE : ADEME RECHERCHE.