Skip to main content

PARIS : Les méthodes d’éducation populaire, outils d’anim…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
11 Jan 2024

Partager :

PARIS : Les méthodes d’éducation populaire, outils d’animation ou leviers d’émancipation ?

La collection des « Cahiers de l’action » consacre son dernier numéro à l’actualité des méthodes, techniques et démarches se réclamant de l’éducation populaire.

Une invitation à réfléchir à ces pratiques et méthodes originales qui revendiquent de produire citoyenneté et émancipation, en s’éloignant d’un cadre qui serait trop scolaire, académique ou encore descendant.

Les méthodes d’éducation populaire, outils d’animation ou leviers d’émancipation ? Un titre, une question. Celle au coeur du dernier Cahiers de l’action, édité par l’INJEP, qui, plus précisément, confronte l’idéal émancipateur de l’éducation populaire à ses modalités d’action inscrites dans le champ professionnel de l’animation culturelle.

Des contributions d’un large spectre d’acteurs

A cette fin, le numéro rassemble des contributions d’acteurs et d’actrices du champ de la formation, de l’engagement associatif ou de l’animation socioculturelle et explore par exemple des méthodes originales comme l’arpentage, les débats mouvants ou l’autobiographie raisonnée.

L’ensemble des articles contribue à montrer l’originalité et l’importance des méthodes dans les démarches d’éducation populaire, soulignant par ailleurs leur rôle mobilisateur : elles aident à consolider l’identité du groupe tout en autorisant des personnes aux compétences inégales à contribuer à un même projet.

Les démarches d’éducation populaire revêtent également un caractère « émancipateur », pointé par plusieurs articles, en affranchissant les participants d’une logique individuelle d’engagement afin de les accompagner vers une logique de production de communs. Ce qui conduit à interroger aussi bien ce qui est en partage que la manière de le faire.

A l’occasion de la parution de ce numéro l’INJEP organise une conférence-débat et vous invite à venir échanger autour de ce sujet le 8 février 2024, de 17h à 19h, à la Maison des associations de solidarité (Paris 13e).

En savoir plus et s’inscrire à l’événement