Skip to main content

PARIS : Les Français regardent de plus près les coûts de …

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
11 Avr 2024

Partager :

PARIS : Les Français regardent de plus près les coûts de livraison

Dans un monde où les coûts jouent un rôle central dans les décisions d’achat, une étude récente réalisée par la plateforme de solutions logistiques Packlink révèle les habitudes de consommation des Français et leurs préférences en matière de commerce en ligne.

Cette analyse, menée auprès d’un échantillon représentatif de la population mondiale, offre une vision exhaustive des comportements d’achat des Français, mettant en lumière leur attachement à une gestion prudente de leur budget. Depuis 2023, les chiffres montrent que les Français accordent une importance grandissante au coût de la livraison. En effet, 42% d’entre eux classent ce facteur comme primordial lors de leurs achats en ligne, un pourcentage dépassant la moyenne mondiale de 30%. Cette donnée révèle que les consommateurs français sont parmi les plus attentifs à leurs dépenses.

La majorité écrasante des Français, soit 74%, ne sont pas prêts à payer des frais de retour pour un achat en ligne, préférant la gratuité des retours. De même, plus de la moitié (50,3%) ne sont pas disposés à payer des frais supplémentaires pour une livraison premium. Face à cette tendance, les commerces en ligne comprennent l’importance d’offrir des options de livraison et de retour sans frais supplémentaires afin de répondre aux attentes des consommateurs français.

Les chiffres de l’étude révèlent également l’impact des frais de livraison sur la fidélité à la marque : en effet, presque deux Français sur trois (63,7%) seraient moins enclins à faire des achats auprès d’une marque à l’avenir en raison de frais de livraison élevés. Ces résultats soulignent la priorité accordée par les Français à une gestion financière responsable, et mettent en évidence l’impératif pour les commerçants en ligne d’adapter leurs politiques de livraison et de retour aux préoccupations des consommateurs français. JPG

SOURCE : Vidéo-news n°1056