Skip to main content

PARIS : L’École des Arts Joailliers s’associe à la BNF

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
23 Avr 2024

Partager :

PARIS : L’École des Arts Joailliers s’associe à la BNF

L’École des Arts Joailliers s’associe à la Bibliothèque nationale de France pour présenter « Bijoux et Littérature », un nouveau dossier numérique sur le site « Les Essentiels ».

Fondée en 2012 avec le soutien de Van Cleef & Arpels, L’École des Arts Joailliers œuvre à diffuser la connaissance joaillière auprès du plus grand nombre, en France et dans le monde. Pour nourrir cette ambition, L’École se consacre à la construction du savoir joaillier à travers son département Recherche créé en 2017. Ce dernier s’est associé à la BnF pour réaliser le dossier « Bijoux et Littérature », présenté sur « Les Essentiels », le site de ressources pédagogiques et culturelles de la Bibliothèque nationale de France.

« Bijoux et littérature », un dialogue entre les arts

Cette étude des liens entre le bijou et la littérature a été confiée à Charline Coupeau, docteure en histoire de l’art, gemmologue et chercheuse à L’École des Arts Joailliers. Ce chantier a permis de tisser des liens avec la Bibliothèque nationale de France, dont la mission résonne avec celle de L’École. En effet, « Les Essentiels » diffuse les oeuvres en les replaçant dans leur contexte pour mieux appréhender les cultures et les sociétés.

Accessible en quelques clics sur le site, le dossier « Bijoux et Littérature » déploie un riche contenu structuré selon trois axes : la place et le rôle du bijou dans le texte littéraire, la littérature comme inspiration à la création joaillière et enfin le rôle affectif du bijou, sa capacité à occasionner des rencontres entre gens de lettres et joailliers.

Des sujets qui ont défrayé la chronique comme l’affaire du collier de la reine côtoient des thématiques plus inattendues, comme le traitement de la joaillerie dans la bande dessinée franco-belge abordé par Léonard Pouy, docteur en histoire de l’art et également responsable des contenus et de la transmission au sein de L’École des Arts Joailliers. De grandes figures de la littérature sont naturellement conviées, de Jules Verne à Colette, en passant par George Sand.