Skip to main content

PARIS : L’attaque alarmante du Parlement européen c…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
19 Jan 2024

Partager :

PARIS : L’attaque alarmante du Parlement européen contre le plan d’action pour le milieu marin

Hier, le Parlement européen a adopté un rapport qui critique le plan d’action pour le milieu marin de l’UE, qualifiant à tort le chalutage de fond de « pratique durable » et défiant la position progressiste du Parlement concernant la protection de la biodiversité marine. 

En réponse à ce rapport, Steve Trent, PDG et fondateur de EJF, a déclaré : « Ce rapport met en péril les positions du Parlement sur l’importance fondamentale de la biodiversité marine en approuvant des pratiques de pêche nuisibles, telles que le chalutage de fond. Ce rapport compromet la capacité de l’UE à atteindre ses objectifs en matière de biodiversité. La classification du chalutage de fond, l’une des formes de pêche les plus nocives, comme « durable » est en contradiction avec les preuves scientifiques qui attestent du contraire.

Le chalutage de fond dans les aires marines protégées (AMP) est également en totale contradiction avec les engagements politiques des États membres en matière de climat et de protection effective de 30 % de nos mers d’ici à 2030. Les États membres doivent appliquer correctement la législation européenne de longue date sur la nature, à savoir les directives Birds et Habitats. S’ils se conformaient à ces directives, des pratiques nuisibles telles que le chalutage de fond, qui ridiculisent l’idée même de protection, seraient interdites dans les AMP. En outre, si l’impact environnemental justifie à lui seul son interdiction, la fermeture des AMP au chalutage produirait des bénéfices nets en l’espace de quatre ans. »