Skip to main content

PARIS : L’agriculture, un secteur pourtant si stratégique

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
2 Fév 2024

Partager :

PARIS : L’agriculture, un secteur pourtant si stratégique

Christophe Terrain, Maire Riscle (32) et agriculteur à la retraite.

Les Français l’ont bien compris, car ils savent ce qu’apporte l’agriculture en termes alimentaires, d’aménagement du territoire, de façonnement des paysages et plus globalement en termes socio-économiques.

Ils savent aussi que les exploitations agricoles demeurent, pour la très grande majorité d’entre elles, des entreprises familiales intégrées, avec leurs partenaires de l’amont et de l’aval, dans le tissu économique local et réparti sur l’ensemble du territoire : zones de montagne, zones intermédiaires, zones de plaine.

Les Français mesurent toute l’importance stratégique du secteur agricole et de ses acteurs pour lesquels ils manifestent leur empathie et leur soutien.

Le sud-ouest de la France et ses deux régions, Nouvelle-Aquitaine et Occitanie, et le Gersois que je suis sont pleinement mobilisés et solidaires de cette France agricole en effervescence, car ils y subissent tous les ingrédients d’une politique agricole en panne, voire déconnectée des réalités que vivent au quotidien les agriculteurs dans leurs exploitations.

Le sud-ouest de la France a en effet de nombreuses caractéristiques agricoles : un réel tissu agricole avec des exploitations majoritairement de taille moyenne, un potentiel agronomique souvent difficile et des conditions climatiques loin d’être optimum… Autant de caractéristiques et de points de faiblesse qui expliquent la construction économique agricole de ces régions, mais qui en font aussi sa diversité et sa richesse : une multiplicité de productions, des filières spécialisées à valeur ajoutée, des outils économiques de transformation et de valorisation, des dispositifs de contractualisation entre maillons de la chaîne agroalimentaire. Tout cela peut bien sûr se raconter, mais d’abord se voit dans un paysage agricole où se côtoient les productions de blé dur, de semences, de volailles, de vin, de maïs, de bovins, de légumes…

SOURCE : UDI – Les infos de la semaine