Skip to main content

PARIS : Labellisation de la Stratégie territoriale pour l…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
12 Déc 2023

Partager :

PARIS : Labellisation de la Stratégie territoriale pour la prévention des risques en montagne

Labellisation de la Stratégie territoriale pour la prévention des risques en montagne pour renforcer la résilience des Alpes-Maritimes.

Les tempêtes Alex en octobre 2020 et récemment Aline en octobre 2023 ont frappé le territoire des Alpes-Maritimes soulignant l’urgence de réduire la vulnérabilité de ce territoire face catastrophes naturelles, accrus dans le contexte de changement climatique. La Communauté d’agglomération de la Riviera française (CARF), notamment la vallée de la Roya, a été durement touchée par ces catastrophes naturelles.
Face à ces événements, le ministère de la Transition écologique et de la Cohésion des territoires s’engage aux côtés des collectivités territoriales pour les accompagner dans la reconstruction résiliente. Un soutien financier est apporté au travers du fonds de prévention des risques naturels majeurs (dit  » fonds Barnier « ) et le lancement d’un appel à projets de  » Stratégies territoriales pour la prévention des risques en montagne  » (STePRiM).
La CARF avec le soutien du syndicat mixte pour les inondations, l’aménagement et la gestion de l’eau maralpin (SMIAGE) ont élaboré une stratégie globale de 55 actions. Celles-ci portent sur l’amélioration de la connaissance et de l’information sur les risques, la surveillance des phénomènes, l’alerte et la gestion de crise, la prise en compte des risques dans l’urbanisme, la réduction de la vulnérabilité et les travaux de protection.
Ces actions couvrent les phénomènes de crues torrentielles, de glissements de terrain, de chute de blocs rocheux, de séisme, d’avalanche, de feux de forêt et de végétation.
La commission nationale de labellisation des STePRiM, présidée au nom du ministre Christophe Béchu, s’est réunie à Nice le 12 décembre et a accordé son label à la stratégie de la CARF (permettant l’éligibilité des actions aux subventions du Fonds Barnier).
La STePRiM labellisée prévoit un investissement de 33,5 M€ sur 6 ans dont une part significative couverte par l’État (16,2 M€ dont 13,3 M€ du fonds Barnier), le Conseil départemental des Alpes-Maritimes (10,2 M€), le SMIAGE (4,9 M€), la Région Provence Alpes Côte-d’Azur (1,8 M€) et les communes de la CARF (0,5 M€).
La STePRiM représente un outil majeur pour accompagner les collectivités de la vallée de la Roya. Elle complète les actions déjà engagées par l’État depuis la tempête Alex qui ont l’objet d’un point d’étape ce mardi 5 décembre.

Le ministre Christophe Béchu a déclaré : « Alors que les Alpes-Maritimes ont à nouveau été frappées par une tempête aux conséquences catastrophiques en octobre dernier, je demeure engagé, avec mes services, aux côtés des élus et de l’ensemble des acteurs du territoire, dont je salue la mobilisation, pour œuvrer à la reconstruction des vallées sinistrées. J’ai ainsi présidé le 4ème conseil de la reconstruction des vallées sinistrées le 5 décembre dernier, qui a validé dix premiers projets. Ils recevront un soutien de l’État de près de 6M€ dans le tourisme, l’agriculture, la mobilité, l’habitat. Avec 16 millions d’euros supplémentaires apportés par l’Etat, la labellisation de la stratégie de prévention des risques sur le territoire de la Communauté d’agglomération de la Riviera française illustre la conviction qui m’anime d’un Etat partenaire des acteurs de terrain, au service de la résilience de nos territoires et d’une dynamique positive de reconstruction ».