Skip to main content

PARIS : La ville des quinze minutes, en retard ?

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
19 Mar 2024

Partager :

PARIS : La ville des quinze minutes, en retard ?

Dans un monde où la mobilité urbaine est devenue le fer de lance des politiques publiques, la notion de chrono-urbanisme promet une révolution dans nos cités.

Aujourd’hui, la traduction la plus poussée de ce projet est The Line de NEOM, une ville construite dans le désert saoudien où tout est accessible en moins de vingt minutes. Ce rêve urbanistique est loin d’être la norme, puisque malgré les discours des métropoles, la réalité du chrono-urbanisme et de la piétonisation semble mettre plus de temps à s’établir dans nos villes Françaises.

Alors que les avantages de la piétonisation, tels que le recentrage du citoyen au cœur de la ville, la promotion des mobilités douces et le développement du commerce local, sont essentiels au développement des villes de demain, alternant liberté et sécurité, de nombreux enjeux et défis entravent la mise en place de cette révolution urbaine.

·         Qu’est-ce que la « ville des quinze ou vingt minutes » où tous les services sont accessibles à pied ?

·         Quels sont les exemples de réussite dans ce domaine, et quelles leçons peuvent être tirées de ces cas ?

·         Les mobilités douces, telles que la marche, le vélo et les trottinettes, sont souvent mises en avant comme des solutions pour une ville plus durable. Quels sont les éléments clés à prendre en compte pour encourager ces modes de déplacement dans nos villes ?

·         La crise sanitaire de la COVID-19 a entraîné des changements importants dans la façon dont les gens se déplacent en ville. Comment cela affectera les politiques d’urbanisme à long terme, notamment en ce qui concerne la piétonisation ?

·         Quelles sont les stratégies les plus efficaces pour que les élus locaux puissent adopter le chrono-urbanisme ?

·         Enfin, comment les citoyens peuvent-ils contribuer à façonner l’avenir de leur ville en matière de chrono-urbanisme et de piétonisation ? Quels sont les moyens pour eux de s’impliquer et de soutenir ces initiatives au niveau local ?

Pour vous présenter LBA :

LBA est le leader de la sécurisation périmétrique, grâce à 40 ans d’expertise et de savoir-faire. Né du rapprochement de AMCO les Escamotables et de La Barrière Automatique, LBA a construit sa croissance sur une dynamique de développement basée sur l’écoute clients et l’adaptabilité de ses produits ; de la barrière la plus simple pour gérer les flux aux herses de haute sécurité. L’innovation, inspirée des besoins clients, est inscrit dans l’ADN du groupe, qui dépose en moyenne 5 brevets par an, une prouesse dans ce secteur. L’entreprise protège ainsi les sites les plus exigeants, des exploitants d’ouvrages aux exploitants de péages et de parcs de stationnement ainsi que les sites privés.

Entreprise familiale, son savoir-faire historique et sa capacité à proposer des produits de haute qualité, robustes et fiables, à long cycle de vie, construisent sa réputation. LBA regroupe 140 collaborateurs, principalement réunis sur ses sites industriels de Limonest (69) et de Roquemaure (30). Le Groupe LBA propose la gamme de produits de sécurisation périmétrique la plus complète en France : barrières levantes automatiques ou manuelles, bornes de protection, obstacles (herses ou roadblockers) ainsi que l’ensemble des accessoires associés ; à travers ses 3 marques : Amco Les Escamotables, La Barrière Automatique et Security by Design.