Skip to main content

PARIS : La nouvelle École des Arts Joailliers de l’…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : La nouvelle École des Arts Joailliers de l’Hôtel de Mercy-Argenteau

Ouverture imminente d’un nouveau lieu totalement gratuit à Paris… Et quel lieu !

L’École des Arts Joailliers s’offre un nouvel écrin en inaugurant cette adresse confidentielle située dans l’une des plus anciennes demeures privées des Grands Boulevards : le sublime Hôtel de Mercy-Argenteau.

Derrière sa façade discrète en pierre de taille, cet élégant hôtel particulier ayant appartenu à un proche de Marie-Antoinette cache un luxueux salon d’apparat rythmé de portiques corinthiens et agrémenté de splendides boiseries dorées. Ce cadre somptueux n’est pourtant pas le seul trésor à découvrir. La nouvelle maison des Arts Joailliers fait honneur au quartier des théâtres avec cette extravagante exposition inaugurale consacrée aux bijoux de scène de la Comédie-Française.

Entre les couronnes et les diadèmes, les broches et les peignes, se dévoile ici une riche collection de 120 accessoires en toc transformés en véritables œuvres d’art grâce au savoir-faire d’artisans passés maîtres dans l’art de l’illusion. Les fausses perles en verre et les camées en coquille dialoguent dès lors avec les costumes de scène et les silhouettes des stars de la Belle Époque que sont Mademoiselle Bartet ou Sarah Bernhardt. Prenez le temps de vous attarder sur la couronne de lauriers en métal doré de Talma offerte par Napoléon, sur les diadèmes ornés de pierreries de Rachel, la tunique qui habillait Mounet-Sully dans Athalie de Racine ou encore la broche de Sarah Bernhardt réalisée par René Lalique… Enfin, que le spectacle commence !

Le saviez-vous ?
L’Hôtel de Mercy-Argenteau a été la résidence des compositeurs Boieldieu et Rossini

SOURCE : Arts in the City.