Skip to main content

PARIS : La culture financière des Français s’améliore pro…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
14 Déc 2023

Partager :

PARIS : La culture financière des Français s’améliore progressivement

La culture financière des Français s’améliore progressivement d’après de nouvelles études menées par la Banque de France.

En tant qu’opérateur de la stratégie nationale d’éducation financière EDUCFI, la Banque de France soutient les compétences économiques, budgétaires et financières des citoyens. À ce titre, trois études ont été menées en 2023, permettant d’analyser l’évolution de la culture financière en France depuis la dernière enquête de 2021 et ainsi d’orienter la stratégie EDUCFI. Une première porte sur les Français de 18 ans et plus, une deuxième sur les nouveaux dirigeants d’entreprises de moins de 50 salariés et une troisième, plus restreinte, sur les jeunes de moins de 18 ans. Cette dernière fait écho au déploiement de plusieurs dispositifs spécifiques pour les jeunes, en particulier la généralisation, cette année, du passeport EDUCFI à toutes les classes de 4ème.

Les résultats de l’enquête « grand public »

Les données récoltées sur le grand public ont été intégrées dans l’enquête internationale sur la culture financière des adultes de l’OCDE, parue le 14 décembre 2023, permettant la comparaison des scores de
connaissances, attitudes et de comportement financiers entre plusieurs pays participants.
Avec un score total de 12,45/20 (soit 62,25%), les Français âgés de 18 ans et plus détiennent une culture financière proche de la moyenne de l’OCDE, en progrès depuis 2021 (12,17/20 soit 60,85%).1 La France se classe 14ème sur les 39 pays ayant participé à l’enquête de l’OCDE.
 Le score de connaissances financières est stable (4,61/7 versus 4,58/7) depuis 2021. Ce score varie fortement selon l’âge, le niveau d’études et la catégorie socioprofessionnelle. Plusieurs mécanismes sont plutôt bien ou mieux maîtrisés (l’impact de l’inflation sur le pouvoir d’achat, le rapport entre risque et rendement). En revanche, les Français maitrisent insuffisamment le mécanisme des taux d’intérêt simples ou composés et l’impact de l’inflation sur l’épargne. Au total, 56% des Français possèdent une connaissance financière de base (donnant a minima 5 bonnes réponses sur 7) à comparer à 58% pour les pays de l’OCDE.
 Le score d’attitudes (relation à l’argent), plutôt homogène parmi les Français, s’améliore (2,35/4,
soit +0,13 point depuis 2021). Les Français ont un peu moins tendance à vivre au jour le jour, sans préoccupations pour le lendemain. Toutefois, cette attitude est encore marquée par une vision de court terme : ils se déclarent plus enclins que les autres à dépenser leur argent plutôt qu’à épargner pour l’avenir.
 Le score de comportement (face aux situations pratiques) est également en progression (5,49/9, soit +0,12 point depuis 2021). Les Français adoptent davantage de comportements financièrement avisés : 76% d’entre eux surveillent leur situation financière et 65% déclarent faire des achats toujours réfléchis. Cependant, 41% ne cherchent pas à comparer les offres ou à demander conseil et seuls 45% se fixent des objectifs financiers à long terme en s’efforçant de les atteindre, dont 13% pour préparer leur retraite.
L’étude menée nous informe également au sujet du crédit, de l’épargne et des investissements, de l’utilisation des applications bancaires, du financement de la retraite, de la fragilité financière, des arnaques…

Les chiffres clés de l’enquête « grand public »

21% des Français détiennent un compte dans une banque 100% en ligne.
40% optent pour des services bancaires en ligne. 76% sauraient trouver facilement la démarche à suivre pour faire opposition en cas perte ou vol de carte bancaire.
51% déclarent avoir mis de l’argent de côté sur un livret d’épargne au cours des 12 derniers mois, 23% avoir placé de l’argent sur une assurance-vie.
51% déclarent avoir des dettes.
37% ont été à découvert au cours des 12 derniers mois.
39% ont eu au cours des 12 derniers mois des difficultés à « joindre les deux bouts ».
25% estiment ne pas pouvoir faire face à un dépense imprévue équivalente à un mois de revenu, sans emprunter ou demander de l’aide.
16% ont été victimes de fraudes (vol de coordonnées bancaires, piratage informatique…), avec une proportion nettement plus forte chez les personnes présentant un faible score de culture financière.
Plusieurs comportements à risques sont relevés tels que des achats en ligne via des wifi publics.

Les résultats de l’enquête « jeunes » (15-17 ans) :

Avec un score de connaissances financières de 4,3/7 (3,8/7 en 2020), les jeunes âgés de 15 à 17 ans montrent un réel intérêt pour les sujets budgétaires et financiers.

L’étude menée sur les jeunes nous apprend que :

 91% des jeunes âgés de 15 à 17 ans détiennent un compte bancaire ou un livret, 61% une carte bancaire.
 75% d’entre eux reçoivent de l’argent de poche : 36€/mois en moyenne
 64% des 15-17 ans se déclarent intéressés pour mieux comprendre ce qu’est un placement, un crédit, une assurance, un moyen de paiement.

En termes de connaissances, les jeunes répondent plutôt correctement sur les sujets liés aux moyens de paiement. En revanche, ils maîtrisent encore insuffisamment le mécanisme des intérêts et le rapport entre risque et rendement, ce qui les expose d’autant plus qu’ils sont de plus en plus sollicités par le démarchage commercial : 30% des jeunes déclarent avoir déjà reçu une offre pour placer, prêter ou emprunter de
l’argent par téléphone, internet ou un réseau social. Seulement la moitié des jeunes considèrent que les crypto-actifs sont des placements risqués. À noter que la catégorie socioprofessionnelle des parents influe
sur les résultats. Les besoins sont réels. 81% des Français considèrent d’ailleurs qu’une éducation financière est nécessaire dès l’école, d’après l’enquête auprès du grand public.
Pour préparer les jeunes aux sujets budgétaires et financiers, le passeport EDUCFI, séance de 2h de sensibilisation des élèves aux questions financières, a été généralisé depuis septembre 2023 à toutes les classes de 4è (soit 750 000 élèves) par le ministère de l’Éducation nationale et de la Jeunesse. Également pour améliorer le niveau d’éducation financière des jeunes Français, un module EDUCFI est intégré depuis 2020 dans les séjours de cohésion du Service National Universel, appelé à s’étendre à plus de 60 000 lycéens.

Les résultats de l’enquête « entrepreneurs » :

Avec un score total de 12,5/17 (soit 73,5%), la culture financière des nouveaux dirigeants des entreprises de moins de 50 salariés est plutôt bonne.3

 Ils font preuve d’une culture financière correcte, qui masque toutefois des disparités fortes, avec notamment des scores moins élevés chez les entrepreneures (12,3 contre 12,7 chez les entrepreneurs), les travailleurs indépendants (12,1), les dirigeants des secteurs agricoles (11,6) et des services (12,4).
→ Ces résultats orienteront la stratégie française d’éducation économique, budgétaire et financière EDUCFI auprès des jeunes, du grand public et des entrepreneurs.
 Consultez les résultats des enquêtes sur www.mesquestionsdargent.fr et www.mesquestionsdentrepreneur.fr
 Consultez le site Eduscol pour plus d’informations sur le passeport EDUCFI

À propos de la Banque de France

Institution indépendante, la Banque de France a trois grandes missions : la stratégie monétaire, la stabilité financière, les services à l’économie et à la société. Elle contribue à définir la politique monétaire de la zone euro et la met en œuvre en France ; elle contrôle banques et assurances et veille à la maîtrise des risques ; elle propose de nombreux services aux entreprises et aux particuliers.
Visitez notre site Internet www.banque-france.fr

À propos d’EDUCFI

Opérateur national de la stratégie d’éducation financière, la Banque de France a pour mission de la traduire par des actions concrètes auprès de tous les publics. Elle est chargée de développer une éducation budgétaire et financière pour les jeunes, les compétences à mobiliser par les travailleurs sociaux dans l’accompagnement des personnes en situation de fragilité financière, soutenir les compétences économiques, budgétaires et financières des citoyens et accompagner les entrepreneurs dans leurs préoccupations financières quotidiennes, aux côtés de ses 30 partenaires.

Visitez notre site Internet www.mesquestionsdargent.fr

1 Enquête réalisée par l’institut CSA en juin 2023 auprès de plus de 2200 personnes âgées de plus de 18 ans habitant en France, à partir d’un questionnaire de l’OCDE et selon la méthode des quotas.

2 Enquête sur la connaissance financière réalisée par l’institut CSA en juin et octobre 2023 auprès de plus de 1000 jeunes âgés de 15 à 17 ans.

3 Enquête réalisée par l’institut CSA en septembre 2023 auprès de 1001 dirigeants d’entreprises de moins de 50 salariés avec moins de cinq ans d’expérience, à partir d’un questionnaire de l’OCDE