Skip to main content

PARIS : La Chine de nouveau numéro un dans le tourisme

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : La Chine de nouveau numéro un dans le tourisme

Selon l’ONU les touristes chinois sont revenus en première position mondiale en terme de dépenses touristiques en 2023. Pas en France malheureusement du fait de la position diplomatique française…

Les dépenses des touristes chinois ont été les plus importantes au monde en 2023 loin devant les Etats-Unis. Les chinois ont dépensé 196,5 milliards de dollars contre seulement 150 milliards pour les américains en seconde position suivis des allemands (112 milliards), des anglais (110 milliards) et des français (49 milliards). Viennent ensuite le Canada, l’Italie, l’Inde, la Fédération de Russie et la République de Corée. Deux nations ont particulièrement progressé soit l’Inde qui est passée de la 14ème à la 8ème place et l’Italie de la 10ème à la 7ème.

La France a malheureusement peu profité ce regain de vigueur des touristes chinois qui désormais l’Asie pour leurs voyages du fait des tensions géopolitiques et notamment de la guerre en Ukraine.

Face aux tensions géopolitiques les touristes chinois se tournent vers l’Asie

Ainsi selon OAG depuis 2010, le nombre de passagers internationaux au départ de Chine progresse à un rythme de 11,2%/an et bien plus vers certaines destinations comme la Thaïlande (+27%), le Vietnam (+37%) ou l’Indonésie (+19%).

La Thaïlande prévoit ainsi 8,4 millions de touristes chinois en 2024 contre 3,5 en 2023 même si ces chiffres sont encore loin ds 11 millions enregistrés en 2019.

Les coûts des billets ont par ailleurs augmenté du fait de l’interdiction de survol de la Sibérie par les compagnies occidentales et de la faiblesse des dessertes suite au Covid. La France est loin d’avoir retrouvé les capacités aériennes d’avant le Covid vers la Chine. Parallèlement les voyageurs chinois sont sans doute moins enclins à voyager en France et en Europe du fait des tensions en Ukraine et de la guerre qui pourrait dégénérer à tout moment sur le continent européen.

Le secteur du tourisme préfère la paix et elle est actuellement en Asie, malheureusement pour le tourisme en France. La France aurait du être l’un des principaux pays d’accueil des touristes chinois si elle avait poursuivi la politique étrangère du Général de Gaulle privilégiant l’équilibre entre puissances ce qui n’est plus le cas aujourd’hui…

SOURCE : Business Travel.