Skip to main content

PARIS : Ipsos publie une mise à jour de ses tendances mon…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
21 Déc 2023

Partager :

PARIS : Ipsos publie une mise à jour de ses tendances mondiales 2023

Nous publions ce rapport avant la COP28 et avons constaté que les attitudes envers le but sont en déclin pour la première fois depuis une décennie.

Les gens se concentrent davantage sur eux-mêmes et sur leur monde, plutôt que sur les problèmes plus larges qui les entourent. La polycrise, qui comprend l’incertitude politique, le changement climatique et la guerre pour n’en citer que quelques-uns, s’est sans doute aggravée, conduisant à une moindre priorité accordée aux préoccupations environnementales et à l’alignement marque/valeur parmi les citoyens de nombreux pays. Notre mise à jour de fin d’année reflète ce sentiment, ainsi que le sentiment de pessimisme croissant que nous avons ressenti au moment où nous rédigions ce rapport.

À quoi les entreprises et les institutions doivent-elles prêter attention en 2023 ?

Cette étude, basée sur 24 220 entretiens réalisés sur 31 marchés, fait partie de notre rapport annuel sur les tendances mondiales, publié pour la dernière fois en février 2023. Nous mettons en évidence cinq histoires à surveiller et à préparer :

Histoire 1 : La polycrise continue

2023 a été une année difficile marquée par de multiples crises mondiales. Malgré cela, il n’y a pas eu de réel changement dans le nombre de citoyens du monde qui pensent que le monde évolue trop vite (75 % en 2013 contre 76 % en 2023). Le rythme du changement est toujours une préoccupation, même si le contexte macroéconomique est instable. 

Histoire 2 : L’action climatique se heurte à la réalité

La transition verte est en cours, les pays légiférant sur leurs engagements en faveur du zéro émission nette. La lutte contre le changement climatique reste importante pour une grande majorité dans le monde. Cependant, les gens deviennent plus prudents dans leur attitude à l’égard du changement climatique, car ils sont également confrontés à des pressions croissantes sur le coût de la vie.

Histoire 3 : Les valeurs des marques perdent du terrain face aux marques de valeur

L’augmentation continue de l’alignement marque/valeur est une autre victime de la conjoncture économique plus difficile. Les consommateurs sont de plus en plus prudents dans leurs dépenses et sont moins susceptibles d’acheter des marques qui reflètent leurs valeurs personnelles. Cette tendance est plus prononcée sur les marchés développés et parmi les consommateurs à faible revenu et moins instruits. 

Histoire 4 : La science fait face à des vents contraires

La science et les professions scientifiques conservent une grande confiance dans les pays du monde entier, mais la confiance reste stable ou en déclin plutôt que d’augmenter, malgré les nombreuses découvertes significatives que la science continue de faire. Dans toutes les régions, la tendance à l’optimisme à l’égard de la science est en déclin.

Histoire 5 : Mondialisation : une histoire locale

L’amélioration de la mondialisation a été l’un des faits marquants des dix années d’Ipsos Global Trends. Cette année, alors que la mondialisation est soumise à des tensions croissantes, nous constatons que cette valeur reste stable, mais montre des signes localisés de tension qui laissent présager de nouveaux changements dans les années à venir. 

« Se préparer à un seul problème ne suffit plus », déclare Billie Ing, responsable mondiale des tendances et de la prospective chez Ipsos Strategy3. « Soyez conscient de l’impact de la crise du coût de la vie sur les attitudes à l’égard des marques et du climat, et au niveau macro, il est crucial d’anticiper et de planifier les facteurs aggravants. À mesure que la polycrise progresse, il faudra une réflexion systémique, une collaboration et une prévoyance pour se préparer à la fois aux opportunités et aux menaces.

SUITE