Skip to main content

PARIS : Interview croisé de Georges Edouard DURIEZ et Aur…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
13 Mai 2024

Partager :

PARIS : Interview croisé de Georges Edouard DURIEZ et Aurélien GRISVAL de Louis Dreyfus Company

Pouvez-vous nous décrire votre parcours et votre mission actuelle au sein de Louis Dreyfus Company.

Georges Edouard Duriez : je suis rentré dans la groupe Louis Dreyfus il y a dix ans, après une expérience dans le conseil. J’y ai occupé différentes fonctions en France et en Suisse, avant de m’installer au Brésil en 2017 pour aider au développement de notre activité de canne à sucre, puis de jus d’orange et citron.

Après une longue et passionnante période au Brésil, je suis maintenant basé à Paris, et suis Directeur du développement de la division Jus.

J’ai comme principale mission de mieux valoriser les fruits que nous produisons au Brésil, que ce soit à travers nos marques de jus ou par le développement d’un portefeuille d’ingrédients pour le secteur des aromes et des parfums.

Aurélien Grisval : je suis rentré chez Louis Dreyfus Company fin 2012 après un passage en finance dans les vins & spiritueux en France & USA puis dans l’audit financier à Paris. Ma première expérience dans le Groupe a été via l’audit interne sur la zone Europe/Afrique.

Courant 2015, j’ai eu l’opportunité de rejoindre les équipes de négoce de la division de jus. J’ai été successivement responsable de plusieurs marchés européens dont la France puis de la zone Asie Pacifique en étant basé quelques années à Pékin en Chine.

Depuis 2022, je suis en charge des projets BtoB/BtoC de la division. Mon objectif est de valoriser davantage notre filière amont en développant des relais de croissance à notre activité de négoce traditionnelle à travers le lancement de marques et de produits à façon dans différentes régions du monde.

Quels sont les projets actuels en terme d’innovation dans votre société ?

L’ « innovation » a chez nous des dimensions multiples. Innovation dans nos plantations, par exemple pour un meilleur usage des ressources en eau avec des solutions d’irrigation de précision, pour la réduction de notre empreinte carbone, ou encore pour choisir les meilleures variétés d’oranges ou de citrons.

Innovation aussi dans notre chaîne logistique depuis le Brésil jusqu’à notre terminal en Belgique : installation d’ « esails » sur nos bateaux, optimisation des opérations portuaires.

Et bien entendu innovation produits : Montebelo Brasil a développé plusieurs recettes ensoleillées, en collaboration avec la cheffe Tabata Mey… et ce n’est que le début !

Selon vous, quels sont les facteurs clés de réussite d’une entreprise agro-alimentaire de nos jour ?

Georges Edouard Duriez : maîtrise de la chaîne de valeur, depuis l’amont jusqu’aux étagères des points de vente. Transparence pour le consommateur. Capacité à comprendre les nouvelles attentes des consommateurs, et à s’y adapter rapidement.

Aurélien Grisval : la transparence, l’accessibilité et la naturalité des produits sont clés.

A titre personnel, quelle innovation alimentaire auriez-vous aimé inventer ?

Aurélien Grisval : la machine à créer de l’eau gazeuse (Sodastream).

Georges Edouard Duriez : les bars à salade en libre service qui se multiplient en France ! De quoi varier à l’infini la pause déjeuner.

Plus d’informations sur www.ldc.com et www.montebelobrasil.com

SOURCE : Pour nourrir demain.