Skip to main content

PARIS : Interlog propose une optimisation des émissions d…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Interlog propose une optimisation des émissions de CO2 dans les stratégies transport

Interlog fait évoluer son offre de service et de conseil dédiée à l’optimisation des émissions de CO2 dans les stratégies de transport.

« Grâce à des outils d’analyse de données avancés, notre offre de service et conseil s’élargit pour aider nos clients à identifier les inefficacités dans leurs chaînes logistiques et à explorer des solutions de transport plus durables. Cette approche permet non seulement de réduire les coûts opérationnels, mais aussi de diminuer l’empreinte carbone globale des entreprises », commente Ludovic Knysz, Directeur Transport au sein du groupe Interlog.

Ce cabinet a en effet développé une offre dédiée pour la mesure des émissions de CO2 de ses clients, en s’appuyant sur la méthode GLEC (Global Logistics Emissions Council), un standard reconnu mondialement pour le calcul des émissions de gaz à effet de serre dans le secteur logistique. La méthode GLEC permet d’assurer une grande précision et une comparabilité des données, en tenant compte des spécificités de chaque mode de transport et des différentes étapes de la chaîne logistique. Que ce soit pour des analyses à grande échelle englobant plusieurs pays ou pour des évaluations locales, l’outil calcule précisément la répartition des émissions en fonction des modes de transport utilisés, des régions traversées et des destinations finales. L’objectif est de permettre aux entreprises d’adapter leurs stratégies en temps réel et de déployer les options les plus durables, contribuant à des pratiques logistiques plus respectueuses de l’environnement. JPG

SOURCE : Vidéo-News n°1097.