Skip to main content

PARIS : Inégalités hommes et femmes, une réalité sociétal…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Inégalités hommes et femmes, une réalité sociétale de fond reflétée sur le marché des freelances

Selon les derniers chiffres de l’Observatoire des Inégalités, l’écart salarial global entre hommes et femmes est de 24,4%.

Pour bénéficier du même niveau de rémunération, le freelancing semble être une bonne alternative, offrant de nombreux avantages dont la flexibilité, mais aussi la fixation de son propre taux de rémunération journalier. Mais, au regard de la situation actuelle, est-ce réellement reflété ?

Sur 4,3 millions de freelances recensés en France, seulement 45% sont des femmes. Si elles sont majoritaires dans les domaines de la communication (67%) et du design graphique (50%), elles représentent une minorité marquée dans des secteurs porteurs à l’image de la tech (8,56%). Cette disparité trouve son origine dans une problématique de fond : la ségrégation professionnelle.

En marge de cette problématique sociétale, le statut d’indépendant ne garantit que peu de protection sociale. Sans accompagnement, les congés parentaux ou les arrêts maladie ne sont pas couverts. Dès lors, les jeunes parents (et principalement les jeunes mamans) ne peuvent s’éloigner de leur activité professionnelle afin d’assurer leur stabilité financière.

C’est dans ce contexte particulier que Jump, partenaire des indépendants, a choisi de simplifier le quotidien des femmes entrepreneures grâce à sa plateforme tout-en-un permettant notamment, de lisser les salaires, de bénéficier d’une mutuelle d’entreprise mais aussi, d’un outil de facilitation des démarches administratives et comptables. Récemment, la startup parisienne a lancé sa première offre 100% gratuite, Jump Open, donnant les clés aux indépendantes et indépendants de mener à bien leurs projets, en toute sérénité.