Skip to main content

PARIS : Impact des entreprises – L’impact Tan…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
20 Avr 2024

Partager :

PARIS : Impact des entreprises – L’impact Tank remet ses recommandations au gouvernement

A l’occasion de la 2e édition du Sommet de la Mesure d’Impact, l’Impact Tank remet à Olivia Grégoire, ministre déléguée des entreprises, du tourisme et de la consommation, son rapport Mesurer l’impact social & l’ancrage territorial des entreprises.

Ce dernier s’intéresse à l’impact des entreprises, de leurs politiques de responsabilité sociale et environnementale et de leurs actions de mécénat dans les territoires fragiles, urbains, péri-urbains et ruraux. Il formule des recommandations d’action publique en faveur de l’engagement local des entreprises.

Le groupe de travail a réuni des collectivités territoriales, des agences de développement économique, ainsi que de nombreuses entreprises et fondations (Fédération Nationale des Caisses d’Epargne, AXA France, EDF, La Poste, Fondation Accenture, Veolia, Biocoop, KPMG, Fondation Nature & Découvertes, Fnac Darty, Loxam, Accor, Sodexo…), aux côtés du chercheur Timothée Duverger, responsable de la Chaire Territoires de l’ESS à Sciences Po Bordeaux, et de la Directrice du Laboratoire ESSEC Evaluation et Mesure d’Impact Social et Environnemental, Elise Leclerc.

Pour aller plus loin et soutenir les innovations sociales telles que celles mentionnées dans le rapport, Impact Tank, la Fondation La France s’engage et le ministère de la Transformation et de la Fonction Publiques ont sélectionné 10 structures qu’ils vont accompagner dans leur changement d’échelle. Ils les aideront en particulier à lever les freins administratifs qui entravent aujourd’hui leur développement.

IMPACT TANK REMET SON RAPPORT

À l’échelle des territoires, l’entreprise est un acteur de référence de la transition juste. A son initiative ou sous la pression réglementaire, en lien étroit avec ses parties prenantes, elle est amenée à renforcer sa politique RSE, jusqu’à transformer les territoires et apporter une réponse à leurs enjeux écologiques et sociaux.

A l’issue de treize mois d’étude et d’auditions, le groupe de travail a abouti à la construction d’un référentiel d’indicateurs communs de mesure d’impact social de l’action des entreprises, à la croisée des pratiques observées sur le terrain et des préconisations du monde de la recherche. Ces indicateurs permettent de documenter, piloter et rendre compte des actions menées par une organisation, mais aussi de fédérer les acteurs publics et privés autour d’un langage commun.

Le rapport formule une série de recommandations afin de faire évoluer le cadre institutionnel et politique et d’encourager l’impact social et écologique des entreprises dans les territoires :

·         Intégrer l’impact dans les stratégies économiques du territoire, en sensibilisant et en aidant les acteurs économiques à développer leur mesure d’impact.

·         Développer des stratégies de « résilience productive » grâce à la commande publique et privée, en privilégiant l’économie de proximité et circulaire.

·         Créer une stratégie « France coopération » pour instituer l’ingénierie du territoire, en renforçant les pôles territoriaux de coopération économique (PTCE), en territorialisant les contrats à impact social, en développant le modèle des joint-ventures sociales (JVS), en investissant le champ des monnaies locales pour relocaliser les activités économiques sur le territoire et favoriser la transition écologique.

·         Structurer l’ESS dans les territoires, en renforçant les CRESS (Chambres Régionales de l’ESS).

·         Soutenir les expérimentations locales à impact social, en pérennisant l’inclusion économique par les « territoires zéro chômeur de longue durée » et en encourageant l’expérimentation d’une sécurité sociale de l’alimentation durable territorialisée.

Le rapport édicte d’autres recommandations afin de favoriser le développement de la finance à impact et de la finance solidaire, le recours au microcrédit, ou encore l’expérimentation de nouveaux modèles de gouvernance pour une transformation coopérative de l’entreprise…

10 PROJETS D’INNOVATIONS SOCIALES SELECTIONNES

Impact Tank s’est associé à La France s’engage et au ministère de la Transformation et de la Fonction Publiques, dans le cadre d’un programme commun baptisé « La Fonction Publique s’engage », pour sélectionner 10 structures issues des groupes de travail de l’Impact Tank et des programmes d’accompagnement de La France s’engage. L’objectif est de créer des passerelles entre la fonction publique et ces organisations, afin de les aider à changer d’échelle et déployer plus largement les solutions qu’elles proposent en réponse à des besoins sociaux.

Amazones. L’association a pour objectif d’implanter des espaces dédiés aux femmes confrontées au cancer en Outre-Mer. Ces espaces participatifs, non médicalisés, permettent aux femmes et leurs proches, de rompre l’isolement en leur offrant un lieu de rencontres et d’écoute, des activités autour du bien-être et de la santé, ainsi qu’un accompagnement à l’insertion en cas de précarité ou de rupture professionnelle.

Resonantes. En 2015, l’association nantaise développe la 1ère application gratuite destinée aux victimes de violences faites aux femmes, à leurs proches et aux témoins : App-Elles. Cet outil leur permet d’alerter leurs proches – en partageant leur position GPS et le micro de leur mobile en temps réel –, de contacter les secours, les gendarmeries, les associations et plateformes d’écoute spécialisées et de s’informer sur les dispositifs d’aides locales et nationales.

Granny Geek. L’entreprise sociale assiste, accompagne et acculture à distance des seniors dans leur vie numérique au quotidien. Le projet se base sur une idée “contre-intuitive” de passer par le distanciel pour accompagner des seniors éloignés du numérique (hotline dédiée, cours particuliers en visioconférence…). En 2022, 15 000 personnes ont participé aux visioconférences Granny Geek et 1 000 personnes ont été dépannées et accompagnées.

Each One. L’Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale (ESUS) accompagne des réfugiés et nouveaux arrivants en créant des passerelles entre leurs compétences et les besoins des entreprises. Elle propose un accompagnement clé en main qui combine formation métier, accompagnement socio-administratif et sensibilisation à l’inclusion.

ETRE. L’École de la Transition Écologique sensibilise et accompagne aux nouveaux métiers de la transition écologique. Elle s’adresse aux jeunes de 16 à 26 ans en difficulté pour les former à partir de méthodes pédagogiques adaptées et favoriser une insertion durable dans ce secteur d’avenir. Le réseau compte aujourd’hui 20 écoles en France hexagonale.

Le Choix de l’Ecole. L’association, partenaire conventionné de l’Education nationale, agit pour améliorer l’attractivité du métier d’enseignant, dans un contexte difficile de recrutement. Pour cela, elle accompagne des jeunes diplômés et jeunes actifs dans leurs projets de reconversion comme enseignants en éducation prioritaire.

Un Toit vers l’emploi. L’entreprise produit des maisons en bois à bas coûts (tiny houses) et les propose à la location dans le cadre d’un parcours de réinsertion sociale et professionnelle à destination de personnes sans domicile fixe. Six maisons ont été implantées dans la ville de Rouen en 2020, avec un objectif de 40 maisons fabriquées par an d’ici 2025.

Caracol. L’association développe l’habitat solidaire et coopératif par la mise en place de colocations mixtes et interculturelles. Elle gère des biens immobiliers vacants en les mettant à disposition temporaire de publics en situation de fragilité et de personnes réfugiées qu’elle accompagne vers un logement durable.

Signes de sens. L’association a pour ambition d’agir pour une société plus inclusive en rendant l’information, la culture et l’apprentissage accessibles à tous, et en particulier aux personnes en situation de handicap sensoriel, psychique, cognitif ou mental.

Visitatio / Voisins et Soins. L’association a mis au point un modèle innovant pour accompagner les personnes en fin de vie à domicile. Avec l’aide de soignants spécialisés, les bénévoles accompagnent les malades, soutiennent les proches, épaulent les médecins traitants et les infirmières de villes. A date, 152 bénévoles ont été formés, pour 550 personnes accompagnées et 1 039 aidants soulagés.

UN PARTENARIAT POUR LEVER LES FREINS

Dans le cadre de leur programme commun « La Fonction Publique s’engage », l’Impact Tank, La France s’engage et le ministère de la Transformation et de la Fonction Publiques vont mettre en relation ces 10 porteurs de projets avec des hauts fonctionnaires référents. Ces derniers s’engagent à accompagner les initiatives pour lever les freins qui les entravent, au regard du contexte réglementaire et législatif, des politiques gouvernementales et du fonctionnement des administrations publiques. Par exemple, l’entreprise Un Toit vers l’Emploi se heurte aujourd’hui aux contraintes réglementaires en matière d’urbanisme, très peu de PLU autorisant les tiny houses. Le partenariat avec La France s’engage et le ministère aura pour objectif de déterminer comment intégrer ces habitations dans les PLU et faire reconnaître officiellement ce type de construction comme un logement social agréé.

« La mesure d’impact peut contribuer à transformer nos territoires et à accélérer leur transition environnementale, économique et sociale », expliquent Agnès Audier et Tony Bernard, respectivement Présidente et Directeur Général de l’Impact Tank. « Notre rapport contribue à changer le système en proposant des recommandations d’actions publiques à l’échelle nationale. Notre programme APIS participe à la même ambition en passant par les acteurs de terrain, ceux qui innovent, pour les connecter avec l’administration et les aider à changer d’échelle ».

Pour Damien Baldin, Directeur général de La France s’engage : « Servir l’intérêt général et l’utilité sociale est le moteur des porteurs de projets que nous avons sélectionnés, comme il est celui des femmes et des hommes qui s’engagent au service de l’Etat. A travers « La Fonction Publique s’engage », nous proposons de créer plus de synergies entre la fonction publique et l’économie sociale et solidaire pour produire les grandes réformes sociales du futur. Demain, l’innovation sociale inspirera les politiques publiques pour une société plus juste. »

A propos de l’Impact Tank

Lancé en octobre 2020 à l’initiative du Groupe SOS et de quatre universités (Sciences Po, Sorbonne Université, Conservatoire National des Arts et Métiers, Paris Dauphine-PSL), l’Impact Tank est le premier think tank dédié à la valorisation et la mise à l’échelle des innovations sociales à impact positif. Il croise expertise académique et expérience de terrain pour inspirer l’action publique, les modèles entrepreneuriaux de demain et la mobilisation des acteurs privés au service des enjeux sociaux et environnementaux.

A propos de La France s’engage

La Fondation La France s’engage accélère les innovations sociales et environnementales sur tous les territoires. Par un concours national, elle sélectionne les projets à fort impact social les plus novateurs qui couvrent des besoins d’intérêt général dans les domaines les plus essentiels : éducation, santé, emploi, transition écologique, égalité femmes-hommes, inclusion, numérique, culture. Elle amplifie leur croissance à travers :  un label, une dotation financière conséquente, un accompagnement sur 3 ans permettant de démultiplier leur impact social et de favoriser leur développement territorial.