Skip to main content

PARIS : Hangar Zéro, bien plus qu’un tiers-lieu

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Hangar Zéro, bien plus qu’un tiers-lieu

Installé dans un ancien entrepôt portuaire, le Hangar Zéro est un laboratoire de la transition écologique et citoyenne.

La coopérative expérimente en effet de nouveaux modes de production, de consommation et de vivre ensemble. Il se veut aussi le fer de lance d’une architecture plus circulaire.

Au cœur du projet, le réemploi

Lancée en 2019, la réhabilitation de ce hangar de 900 m2 n’est pas terminée. Les travaux sont participatifs, réalisés par des sociétaires de la coopérative et des bénévoles. Mais ils sont bien avancés, puisque de nombreux espaces sont déjà ouverts au public : un restaurant proposant une alimentation durable, une boutique partagée d’artisans, une salle de conférences, un cowork… Les 33 containers empilés dans l’agora, qui forment autant d’espaces de travail et d’ateliers pédagogiques, témoignent d’une volonté de s’inscrire dans la sobriété. « 65 % des matériaux utilisés pour les travaux sont de récupération.

C’est le plus gros chantier de réemploi en France ! se félicite Katy Miesiaczek, coordinatrice administrative et financière du Hangar Zéro. Nous voulions montrer qu’il était possible d’inverser le processus de création en architecture : s’inspirer des matériaux disponibles près de chez soi pour concevoir un bâtiment, plutôt que tout acheter neuf une fois les dessins réalisés. » Aujourd’hui, le Hangar Zéro veut aller plus loin. Il entend structurer et professionnaliser toute une filière régionale autour du réemploi des matériaux de construction.

LIRE LA SUITE

SOURCE : ADEME INFOS.