Skip to main content

PARIS : Grande conso, des ambitions dans la décarbonation

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
14 Avr 2024

Partager :

PARIS : Grande conso, des ambitions dans la décarbonation

Les industriels de la grande consommation en France se mobilisent pour réduire leur impact carbone et prendre leur part à la #décarbonation de notre économie.

D’après les résultats de notre étude réalisée sur des données 2021 et 2022 avec Axylia, les adhérents de l’Ilec font déjà la preuve de leur engagement stratégique sur le sujet :

66 % des entreprises adhérentes de l’Ilec ont fixé et évalué leurs objectifs carbone pour les “scopes” 1, 2 et 3 ;
Une certification SBTI des trajectoires majoritaire pour les entreprises ayant établi leur bilan, à même 82% des entreprises ayant une trajectoire de réduction des émissions carbone ;
Près de 90% des entreprises étudiées ont prévu des trajectoires carbone en baisse sur la période 2021-2030 ;
Concrètement, les industries de grande consommation se caractérisent par des émissions de scope 3 (émissions associées aux activités en amont et en aval de la chaîne de valeur) importantes, mais très variables selon le secteur :

Dans l’alimentaire, les achats de produits et services en amont (production, culture, etc.) représentent l’essentiel de l’impact carbone de scope 3 ;
Dans le non-alimentaire, l’utilisation finale des produits est la principale source d’émissions du scope 3 (en aval).

SOURCE : ILEC – La Voix des marques