Skip to main content

PARIS : Fti fait faillite

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Fti fait faillite

Fti, le 3ème tour-opérateur européen vient de lancer une procédure d’insolvabilité…

La procédure a été déposée au tribunal de Munich pour l’ensemble du groupe hormis Windrose Finest Travel positionné sur le tourisme de luxe qui poursuivra ses opérations.

Cela comprend les marques FTI en Allemagne, en Autriche et aux Pays-Bas, la marque 5vorFlug en Allemagne, BigXtra Touristik GmbH, ainsi que les marques de véhicules de location DriveFTI et Cars et Camper. Les services concernés peuvent être trouvés dans les agences de voyages courantes, sur les plateformes de réservation en ligne telles que Check24, Ab-In-den-Urlaub, HolidayCheck, etc. ou sur nos propres plateformes de réservation (fti.de, fti.at, fti.ch, fti.nl, 5vorflug.de, drive.de, …).

Pourtant un plan de sauvetage avait été mis en place pour sauver FTI avec notamment le fonds d’investissement américain Certares qui devait investir 108 millions.

La faillite de Fti, 3ème tour-opérateur européen aura un fort impact sur le marché

La faillite de Fti va avoir un impact fort sur le marché européen du tourisme alors qu’il est le 3èm tour-opérateur derrière TUI et Der Touristik tous deux allemands.

La faillite de Fti pourrait être due en partie à la mauvaise santé de l’économie allemande suite à l’augmentation du prix du gaz et à l’acte terroriste sur le gazoduc Nordstream dont bizarrement l’enquête sur les causes n’a toujours pas abouti. « Malgré ces bonnes nouvelles les ventes sont en dessous de nos attentes. Ce plus craignant des pertes de nombreux fournisseurs ont demandé des paiements d’avance, ce qui a nécessité plus de cash pour faire tourner l’entreprise » déclaré Fti.

Pour les clients les voyages seront honorés au tout au moins partiellement honorés jusqu’au 4 juin. Le fonds d’assurance voyage allemande devrait se charger du rapatriement des touristes affectés et les aider le cas échéant.

Fti employait plus de 11000 personnes dans le monde et commercialisait des voyages dans le monde entier avec ses 10000 agences. C’est un coup dur pour le monde du tourisme mais cela prouve aussi que la situation géopolitique actuelle est intenable pour l’économie allemande.

SOURCE : Business Travel.