Skip to main content

PARIS : Expo Matthew Barney à la fondation Cartier

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Expo Matthew Barney à la fondation Cartier

No pain, no gain.

Ce n’est certainement pas un hasard si la dernière œuvre de Matthew Barney a le goût de l’effort et du dépassement de soi. La Fondation Cartier invite l’ancien quarterback américain, désormais star de l’art contemporain, à une session d’entraînement contemplative autour de plusieurs de ses installations vidéo et d’une surprenante sculpture en terre cuite… évoquant l’équipement sportif des haltérophiles.

Le ton est donné, cette exposition ne sera pas de tout repos. Pendant soixante minutes, Matthew Barney rejoue sous nos yeux un match clé de l’histoire du football américain, une rencontre tragique durant laquelle le défenseur des Oakland Raikers Jack Tatum percute si fort le receveur Darryl Stingley qu’il lui brise la moelle épinière, paralysant à vie le jeune homme. Rediffusée en boucle, cette image transcende la collision, mettant en relief ce moment où tout bascule. L’artiste explore ici les limites du corps de performeurs à bout de souffle et de danseurs vieillissants dont les mouvements précis trahissent un glorieux passé.

Le saviez-vous  ? À la fin des années 90 jusqu’au début des années 2010, Matthew Barney a partagé la vie de la chanteuse Björk. Une love story qui a donné naissance à leur fille, Isadora, et à un film d’art sans dialogue où les deux personnages finissent par se transformer en baleines.

SOURCE : Arts in the City.