Skip to main content

PARIS : Européennes, avec 31%, le RN devancerait de 10 po…

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
19 Déc 2023

Partager :

PARIS : Européennes, avec 31%, le RN devancerait de 10 points la liste Renaissance

Les résultats de notre Baromètre politique Odoxa – Mascaret* du mois de décembre réalisé pour Public Sénat et 20 titres de la presse quotidienne régionale.

Ce sondage est notre premier baromètre politique et notre première mesure d’intentions de vote réalisés après le vote de la motion de rejet sur le projet de loi immigration.
Cette étude dresse un tableau du pays assez terrible pour l’exécutif et la majorité et au contraire très encourageant pour le RN dans la perspective des européennes.
Vous trouverez ci-dessous les principaux enseignements de cette enquête, et dans le rapport, notre analyse détaillée du sondage et celle de Benjamin Grange et de Yves Censi de Mascaret sur les réseaux sociaux.
Toute mention de cette enquête doit comporter les citations de l’ensemble des commanditaires « Sondage réalisé par Odoxa – Mascaret pour Public Sénat et 20 titres de la presse quotidienne régionale ».

Lire et télécharger le sondage en cliquant ici

Coup de tonnerre ! Si les élections européennes avaient lieu dimanche prochain, le RN dépasserait les 30% et devancerait de 10 points la liste Renaissance-Modem

1) L’année 2023 se termine mal pour l’exécutif : avec respectivement 29% et 33% de popularité, la Première ministre et le Président reculent tous les deux par rapport à novembre et se situent 7 à 8 points en dessous de leur niveau de popularité d’il y a un an.

2) Darmanin s’enfonce, Attal confirme, et Philippe recule : avec seulement 24% de cote d’adhésion, Gérald Darmanin recule de 4 points et se trouve relégué à la 8ème place (13 points derrière Attal). Sur le podium, Edouard Philippe reste n°1 de notre palmarès avec 39% mais il ne devance plus que de 2 points son dauphin, Gabriel Attal (2ème avec 37%) et de 3 points Marine Le Pen (3ème avec 36%). On retrouve ensuite au pied du podium, les deux têtes de liste du RN et de Reconquête aux élections européennes, Jordan Bardella (4ème avec 32%) et Marion Maréchal (5ème avec 29%).

) Coup de tonnerre en vue pour les Européennes : le RN 10 points devant Renaissance !
Si les élections européennes avaient lieu dimanche prochain, la liste conduite par Jordan Bardella serait TRES largement en tête et recueillerait 31% des intentions de vote, soit 10 points de plus que la liste Renaissance-Modem, deuxième avec 21%. Il ne la devançait que de moins d’1 point il y a 5 ans.
Avec 6%, les écologistes diviseraient leur score de 2019 par deux et les Insoumis stagneraient à 6,5%. Avec 9%, le PS et le LR seraient aujourd’hui, après le RN, les partis qui se sortiraient le mieux de ce scrutin.

4) Droitisation inédite
Si ces intentions de vote se confirment dans les urnes dans six mois cela consacrerait une droitisation inédite de notre pays. Le total des voix de la droite de la droite (RN, Reconquête, Debout la France) approche les 40%. Avec de tels scores, 42% des sièges attribués à la France (34 sur 81) seraient occupés par des députés catalogués à l’extrême-droite. Une telle situation ne s’est jamais produite dans l’histoire électorale de notre démocratie.

« Dans leur analyse des réseaux sociaux, Benjamin Grange et Yves Censi, nos partenaires de Mascaret observent que la loi immigration n’a finalement guère motivé les internautes : elle a suscité 20 fois moins de mentions que le conflit Israël-Hamas, et ces commentaires portaient davantage sur l’enlisement législatif que sur l’enjeu de l’immigration. Pourtant, ils relèvent que la  » star  » politique du mois est bien Gérald Darmanin, le ministre qui a porté ce projet de loi. Il enregistre une hausse spectaculaire de ses mentions… le plus souvent pour le critiquer : le #DarmaninDémission a ainsi été un top hashtag du mois dernier ».
Gaël Sliman, président d’Odoxa.

* Mascaret, nouveau nom de Dentsu-Consulting.