Skip to main content

PARIS : Etude sur le leadership au féminin, les femmes pl…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
24 Mar 2024

Partager :

PARIS : Etude sur le leadership au féminin, les femmes plus combatives et engagées

Une étude menée par PerformanSe, leader dans le domaine des solutions d’évaluation psychométrique, sera dévoilée le 25 mars 2023 prochain.

Menée sur 7 646 individus en France (dont 3880 hommes et 3766 femmes), elle porte sur les idées reçues au sujet du leadership et des différences de genre dans le monde professionnel, avec des résultats qui vont à l’encontre des idées reçues.

Ce que cherchait à savoir cette étude

Ce travail se fonde sur les résultats d’un questionnaire d’auto-évaluation réalisé par des managers en poste à différents niveaux de responsabilité, auxquels on a demandé d’indiquer leurs préférences comportementales et les représentations liées à la carrière. Il a pour but d’explorer les différences entre les hommes et les femmes à propos de leur relation au travail et de leurs traits de personnalité. L’échantillon représente plusieurs niveaux de management au sein des entreprises. Ces données ont été ensuite analysées par les chercheurs du pôle prospective de PerformanSe.

Résultats clés de l’étude :

L’étude révèle une influence significative du sexe et du niveau de responsabilité sur les comportements. La littérature et l’imagination populaire ont tendance à associer le leader autoritaire, orienté vers l’action, aux hommes. La figure de leader bienveillant, orienté vers le relationnel, est habituellement attribuée aux femmes. Mais l’étude démontre que tout cela ne serait que des idées reçues…

·         Les femmes plus combatives et affirmées : contrairement aux stéréotypes, les femmes de l’échantillon se sont avérées être plus combatives et plus affirmées que les hommes. Les femmes leaders apprécient donc plus la compétition que leurs homologues masculins. Elles font preuve de plus d’offensivité, ont plus confiance en elles et sont plus fermes dans leurs opinions.

·         Cette tendance se confirme et s’accentue significativement à mesure que l’on monte dans les niveaux de management. Alors que la combativité de l’homme diminue lorsqu’il monte en hiérarchie et devient manager voire dirigeant, la combativité des femmes, à l’inverse, augmente.

·         Appartenance et réceptivité : en ce qui concerne les traits de personnalité plus orientés vers le relationnel, comme l’appartenance c’est-à-dire la volonté d’appartenir à un groupe ou un collectif, l’étude montre que les femmes leader ont une motivation d’appartenance plus forte que les hommes. En revanche, il n’y a pas de différence notable en ce qui concerne la réceptivité : les femmes et les hommes sont au même niveau sur l’écoute et l’ouverture aux autres.

·         Lien entre valeurs personnelles et valeurs de l’entreprise : un besoin de cohérence plus affirmé chez les femmes. Les hommes ont une vision plus stratégique de leur carrière, et cherchent à privilégier des environnements de travail challengeants, leur permettant de rester employables. Une vision stratégique de la carrière peu partagée par les femmes, peut-être en raison des éventuelles pauses qu’elles seront amenées à connaître dans leur carrière, liées à leur maternité ?

·         Enfin, et c’est un résultat connu mais que vient confirmer cette étude, pour les 4 niveaux de management étudiés (pas de responsabilité managériale / chef de projet / manager / manager de manager), plus on monte en hiérarchie, moins les femmes sont présentes…

Analyse et Interprétation :

Pour Melany Payoux, Docteur en psychologie cognitive et manager de l’innovation chez PerformanSe : « Comment interpréter ces résultats ? L’étude suggère que les femmes pourraient adopter des traits traditionnellement dits masculins pour être perçues de manière équitable dans le milieu professionnel, voire à les sur-exprimer afin de pouvoir être cooptées dans des environnements masculins. Cela soulève une question fondamentale : le leadership a-t-il un genre ? La réponse est complexe tant les définitions du leadership sont diverses et multiples. Mais force est de constater que notre échantillon montre que les femmes sont plus combatives et affirmées que les hommes, ce qui leur offre des atouts notables pour fédérer à bon escient. »

Problématiques actuelles et stéréotypes

Elle ajoute : « L’étude met en lumière les stéréotypes persistants dans les entreprises, comme les préjugés sur les hommes assertifs ou les femmes s’occupant de leurs enfants. Ces stéréotypes, souvent masqués sous un voile de ‘second degré’, restent cependant profondément ancrés dans les mentalités.

Les stéréotypes de genre en matière de management sont-ils datés ? Aujourd’hui, le rôle de manager a changé de manière significative, nos études et les besoins exprimés par nos entreprises le montrent. Notre époque exige des leaders compassionnels, empathiques, mais aussi fermes et charismatiques, indépendamment de leur sexe.  Peut-on dès lors parler de management post-genre ? L’étude souligne que la diversité n’est pas un obstacle, mais une richesse à valoriser. Elle appelle à une reconnaissance des qualités individuelles au-delà des stéréotypes de genre, dans la quête d’un leadership inclusif et efficace. »

À propos de l’Étude :

L’étude a été menée auprès de 7646 participants en France, pour explorer les nuances des préférences comportementales et des représentations liées à la carrière.

A propos de PerformanSe :

Spécialiste des soft skills et des sciences de l’évaluation depuis 35 ans, PerformanSe fonde son expertise sur la connaissance de l’individu au travail. 

Toute organisation a besoin d’une vision claire des contributions pour projeter positivement ses collaborateurs dans son avenir : pour répondre à cet enjeu majeur, PerformanSe conçoit des tests psychométriques et des solutions d’évaluation des soft skills. Evaluations comportementales et cognitives, feedback 360°, mapping, diagnostic d’équipe, assessment et development centers… : l’ensemble des solutions et prestations de conseil proposées par PerformanSe apportent une connaissance unique des collaborateurs, de leurs dispositions, de leurs motivations et de leurs croyances, pour prendre les bonnes décisions RH.

1500 clients – 15 000 utilisateurs accrédités – 350 000 évaluations web / an – 26 pays

www.performanse.com