Skip to main content

PARIS : Eric Zemmour : « Défendez la France que vous aime…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Eric Zemmour : « Défendez la France que vous aimez » !

Eric Zemmour : « Ces deux dernières années, j’ai rencontré tant de Français. Des milliers, des dizaines de milliers même, que j’ai écoutés, que j’ai observés, que j’ai aimés ».

« Chacun est différent, unique, marqué par l’histoire de sa famille, de son terroir. Une foule d’accents régionaux, de tempéraments, de métiers…

Vous aussi, je vous ai rencontrés. Vous êtes à nul autre pareil, et pourtant j’entends souffrir en vous la même France.

La même crainte de la voir disparaître, engloutie dans l’immigration massive et l’islamisation du pays, déchirée par l’insécurité…
La même crainte de la fin du mois, qui serre le ventre toujours plus tôt dans le mois…
La même crainte pour ses enfants, empoisonnés par le wokisme et privés de savoirs fondamentaux…

Alors, si je vous écris aujourd’hui, c’est pour vous inviter à garder espoir.

Voyez-vous, j’ai confiance en la démocratie. Et je suis persuadé que le camp patriote l’emportera finalement, pour le bien de la France et des Français.

Ce dimanche, derrière le rideau de l’isoloir, personne ne pourra vous culpabiliser de ne pas penser « comme il faut ».
Personne ne pourra vous faire des promesses hypocrites.
Personne ne pourra déformer la réalité ou vous cacher la vérité.

Vous serez seul face aux bulletins et à l’enveloppe. Seuls, avec tout ce que vous pensez sans forcément oser le dire. Seuls avec votre sincérité, votre clarté, votre capacité à juger en conscience, intacte malgré sept ans de délires macronistes.

Vous pourrez voter selon votre intime conviction.

Vous savez, en politique comme dans la vie, tout est possible.

Quand j’ai créé Reconquête pour l’élection présidentielle de 2022, c’est parce que je n’avais trouvé personne pour oser dire la vérité si simple, que les Français vivent tous les jours.

Personne qui proposait des solutions concrètes comme le rétablissement immédiat de nos frontières nationales ; la suppression immédiate des allocations sociales pour les étrangers ; la baisse d’impôts massive ; les classes de niveau au collège et au lycée ; l’interdiction du voile islamique dans l’espace public…

Évidemment, ça n’a pas plu à tout le monde. Nos adversaires ont maintes fois tenté de nous faire taire et de nous enterrer.

Mais nous avons réussi en 3 ans, là où d’autres ont mis des décennies à se faire entendre. Je crois pouvoir dire que nous avons changé le débat français.

Nous avons imposé une franchise et une droiture dans l’exposition des problèmes français, dont les autres partis étaient incapables – et ils le sont toujours.
Nous avons donné la parole à des millions de Français réduits au silence parce que leurs opinions, profondes et sincères, sur l’immigration, sur l’islam, sur la fiscalité, sur l’éducation, étaient censurées par un système politico-médiatique verrouillé à double-tour. Nous l’avons déverrouillé. Même nos pires ennemis le reconnaissent : Reconquête a modifié la donne et changé les règles du jeu.

Nous avons mobilisé des dizaines de milliers de militants et convaincu 2 millions et demi d’électeurs lors de la présidentielle. Nous avons déjà réussi le pari de gagner une première élection aux couleurs de Reconquête au Parlement européen.

Et ce n’est que le début. Je viens vous dire que nous ne nous en tiendrons pas à ces premières victoires.

Nous avons commis des erreurs, mais nous n’avons pas menti. Nous avons appris de ces erreurs. Nous nous améliorerons.
Des tempêtes, nous en avons traversé. Nous en traverserons encore !
Reconquête a les reins solides et toutes les grandes victoires ont toujours commencé par des difficultés. Elles nous ont formé. Elles nous ont soudé. Elles nous feront gagner.   

Vous savez parfaitement que nous ne nous tromperons pas de camp au soir du second tour.

Alors, dimanche, ne vous trompez pas de convictions. Un bulletin en main, vous pourrez faire encore mieux que de chasser le macronisme et décréter le changement. Dimanche, dans l’isoloir, vous pourrez exiger que la droite réussisse.

Vous pourrez dire « Cette fois, ne nous trahissez pas. Cette fois, une bonne fois pour toutes, soyez à la hauteur. Cette fois, portez enfin nos vraies idées au pouvoir. » Ce vote exigeant, qui brandit un contrat sans concessions, sans peur ni reproche, sans hypocrisie ni mauvaise foi, c’est le vote Reconquête. La France a besoin de votre exigence. La droite a besoin de votre fermeté. Vous avez besoin de la vérité. Nous sommes là.

Contre les mensonges, les propagandes et les censures, j’ai toujours lutté pour la liberté d’expression. Et le vote en est un geste simple et majeur. Alors, ce dimanche, défendez la France que vous aimez. Défendez vos racines et votre avenir. Votez pour vos convictions.

Votez Reconquête.

Vive la France » !

Éric Zemmour.