Skip to main content

PARIS : Epargnez pour votre avenir et celui de la planète !

Print Friendly, PDF & Email
Gilles Carvoyeur
4 Jan 2024

Partager :

PARIS : Epargnez pour votre avenir et celui de la planète !

En début d’année, l’heure est aux bonnes résolutions et beaucoup de Français pensent à épargner.

C’est dans ce cadre que Goodvest, startup pionnière dans la création de produits d’épargne (assurance-vie pour mineur et majeur et Plan d’Epargne Retraite) aligné sur l’Accord de Paris en matière de climat dévoile quelques conseils.

L’épargne est accessible à tous

Mettre de l’argent de côté n’est pas destiné qu’à une frange de la population ultra privilégiée. Avec une mise de départ à 300€ et 50€ de versements mensuels programmés par exemple, vous aurez accumulé 900€ en 1 an. En 10 ans d’épargne indolore, vous aurez mis de côté 6 300€ ! Si l’on ajoute les taux d’intérêt d’une assurance-vie profil « intermédiaire » (+5% par an) la cagnotte monte à 8 413€ et 9 460€ avec profil risque « dynamique » (+7% par an).*

La règle des 50/30/20

En matière de gestion de ses finances personnelles, il est une règle, à laquelle, dans l’idéal, nous devrions tous souscrire : la règle des 50/30/20. Cette dernière voudrait que : 50% de notre salaire net devrait couvrir les dépenses nécessaires (loyer, énergie, alimentation et transports), 30% pour nous faire plaisir avec les dépenses de loisir, et 20% pour épargner. Si cette règle est de plus en plus compliquée à tenir pour les foyers français au vu de l’inflation, et que certains critères comme le lieu de résidence ou le nombre de membres au sein du foyer peuvent la rendre inaccessible, elle doit être un objectif et mise en place dès que possible.

Imaginez avec vos 1 800€ net mettre 300€ de côté tous les mois. Votre épargne gonflerait à grande vitesse !

Protéger son épargne de l’inflation…

Selon la dernière étude de l’Insee, l’inflation a atteint 3,7% sur un an en décembre 2023. Si vous placez votre argent sur des produits d’épargne dont le taux de rendement est inférieur à ce pourcentage, votre épargne perd de la valeur. C’est le cas pour le très apprécié Livret A qui peut être remplacé par des solutions plus dynamiques comme l’assurance-vie ou le Plan Epargne Retraite (PER).

… et protéger la planète avec son épargne  

Si vous suivez ces conseils et que vous parvenez à épargner et faire fructifier cette épargne, vous avez tout gagné. Tout ? Presque ! Sachez que bien souvent, notre épargne – comme l’argent que nous avons en banque – est utilisée pour financer l’économie et bien souvent pollue à notre insu. Cela n’est néanmoins pas une fatalité puisqu’il existe des solutions de finance responsable qui vous assure que votre argent ne sera pas utilisé pour des activités nocives pour la planète et servira même à soutenir la transition écologique.

S’ils peuvent le faire, pourquoi pas vous ?

« Depuis que j’ai commencé à travailler, j’arrive à mettre 500€ de côté tous les mois. J’ai opté pour un versement automatique dès que je reçois mon salaire ce qui m’évite d’être tentée de le dépenser autrement. Avec ce processus mon objectif est d’arrêter de travailler avant mes 40 ans. » explique Léa, 23 ans, infirmière et cliente Goodvest depuis 1 an.

*estimations du paragraphe réalisés sur la base des performances Goodvest sur les 12 dernières années.

À propos de Goodvest

Goodvest a été fondée en 2020 par Joseph Choueifaty et Antoine Bénéteau, rejoints en 2022 par Aurore Pinon-Jacques. Goodvest propose aux particuliers des solutions d’investissement pour faire fructifier leur épargne (Assurance vie, Plan d’épargne retraite) tout en finançant des entreprises engagées pour le climat : énergie et transports bas carbone, régénération des forêts, accès à l’eau…

7 thèmes d’investissement responsable sont aujourd’hui disponibles. Les secteurs les plus néfastes, tels que les énergies fossiles, l’armement ou le tabac, sont exclus de la sélection Goodvest. La fintech propose uniquement des portefeuilles d’investissement dont la trajectoire de réchauffement climatique est plafonnée à 2°C, conformément à l’Accord de Paris, une première en Europe. Avec sa méthodologie scientifique, qui figure parmi les plus exigeantes du marché, Goodvest a permis d’économiser plus de 15 000 tonnes de CO2e depuis sa création. La société compte aujourd’hui une équipe d’une vingtaine de personnes, et plus de 5 000 clients.