Skip to main content

PARIS : ENOGIA – Chiffre d’affaires annuel 2023 à 5…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
27 Fév 2024

Partager :

PARIS : ENOGIA – Chiffre d’affaires annuel 2023 à 5,1 M€ (+53%)

ENOGIA, expert en micro-turbomachines au service de la transition énergétique, annonce son chiffre d’affaires annuel réalisé sur l’exercice clos au 31 décembre 2023.

En 2023, le chiffre d’affaires de la Société s’est établi à 5,1 M€, affichant une croissance de 53% par rapport à 2022, en ligne avec l’objectif annoncé (>50%). La part réalisée à l’export est passée de 92% à 83% de l’activité sur l’exercice écoulé, avec une augmentation significative du poids de l’Europe de l’Ouest (hors France), notamment de l’Allemagne.

Une dynamique forte sur l’activité ORC

 L’activité ORC a affiché un chiffre d’affaires de 4,4 M€ en 2023, contre 3,1 M€ un an plus tôt. Elle a notamment été portée par l’exécution du contrat en Allemagne, portant sur un total de 40 machines, et qui sera achevée au premier trimestre 2024. Le chiffre d’affaires de la Société a également bénéficié de plusieurs commandes significatives, notamment dans la géothermie et le maritime. ENOGIA a ainsi débuté l’exécution de sa première commande de modules ORC dans le secteur maritime, auprès des Chantiers de l’Atlantique. Destinées à équiper deux navires de croisière, les machines d’ENOGIA correspondent au nouveau module ENO-180LT-M, version marinisée du module ENO-180LT standard, capable de produire 180kW électriques à partir d’une source de chaleur basse température (dès 90°C). Cette collaboration témoigne des ambitions partagées d’ENOGIA et du groupe Chantiers de l’Atlantique en matière environnementale.

La Société a également signé une importante vente de modules ENO-180LT sur un autre marché stratégique, la géothermie, via son partenaire local E-Formula, auprès de la Taiwan Cement Corportation (TCC). Ce contrat vise à équiper une centrale produisant de l’électricité à partir de puits géothermiques, située dans le Sud-Est du pays. Le choix par ce groupe taïwanais des ORC ENOGIA, qui seront intégrés dans des containers aménagés, a été dicté par plusieurs facteurs différenciants : la modularité des machines, leur performance, ainsi que leur flexibilité qui permettra aux micro-turbines de s’adapter si les conditions de fonctionnement des puits diffèrent de celles anticipées.

Un repositionnement réussi de l’activité de développement turbomachines

 Second pôle d’ENOGIA, la division dédiée aux développement de compresseurs pour Piles à Combustibles Hydrogène, refléchée début 2023 vers du développement pour tiers et renommée « turbomachines innovantes », a affiché un chiffre d’affaires de 0,63 M€ en 2023, soit un quasiquadruplement des ventes (+275%). Cette évolution reflète le fort essor des prestations de services en conception et réalisation de turbomachines sur mesure pour l’industrie. La Société a avancé sur l’exécution de plusieurs contrats auprès d’industriels engagés dans la décarbonation, dont un projet avec STX Engine (filiale du conglomérat sud-coréen STX), signé en mai dernier, dans le cadre d’un projet de capture de Co2 dans le transport maritime.

Une activité commerciale soutenue début 2024

Forte d’un carnet de commandes de 6,7 millions d’euros au 31 décembre 20231 (vs. >5 millions d’euros en 2022), la Société entend poursuivre et entretenir en 2024 la forte dynamique commerciale actuelle. L’activité commerciale en ce début d’année est très soutenue et encourageante. Dans un environnement riche en opportunités, la technologie unique d’ENOGIA dans les microturbomachines ORC, qui adresse la plus large part du marché (récupération et conversion de chaleur fatale dès les petites puissances et les basses températures) suscite un fort intérêt dans plusieurs secteurs. La dynamique est en particulier très positive dans la géothermie et l’industrie, mais également dans un secteur maritime confronté à des coûts de carburants élevés et un environnement réglementaire de plus en plus exigeant. Le modèle d’affaires Green Shield Power Solutions qui propose, via les partenariats avec ADEME Investissements et Eiffel Gaz Vert, la vente d’un service de production d’électricité à partir de chaleur fatale, plutôt qu’une vente directe d’équipement, devrait monter en puissance dans des secteurs industriels et géothermie, en France et à l’export, en 2024. Parallèlement, la montée en puissance des prestations de services en développement de turbomachines devrait également se poursuivre. Dans ce contexte, ENOGIA renouvelle son ambition pour les exercices 2024 et 2025, d’une croissance moyenne du chiffre d’affaires à plus de 50% par an.

1 Cumul des commandes signées dont il est déduit le montant d’avancement des travaux. Cet avancement est calcul par le rapport entre les charges engagées et le budget de dépenses du projet. Pour précision, le projet ORC avec la Chine, mis à l’arrêt en 2022, n’est plus comptabilisé dans le carnet de commandes de la Société à fin décembre 2023

Prochain rendez-vous : Résultats annuels 2023, le 27 mars 2024 après bourse