Skip to main content

PARIS : « Des lignes de désir » aux Beaux-Arts de Paris

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
5 Mar 2024

Partager :

PARIS : « Des lignes de désir » aux Beaux-Arts de Paris

Ils sont jeunes, talentueux, croquent la vie à pleines dents et ne demandent qu’à être mis sous les feux des projecteurs…

Le Palais des Beaux-Arts invite vingt-huit étudiants et étudiantes fraichement diplômés dans une irrésistible exposition collective. Le point commun entre ces jeunes artistes sortis avec les félicitations du Jury ? Une soif inextinguible et un désir farouche de réussir. Carl Amiard nous explique ainsi Comment il a percé sur Tik-Tok lors d’une improbable conférence-performance, tandis que les visions psychédéliques de Valentin Ranger nous plongent dans un monde fantasmagorique et euphorisant. Une exposition imaginée comme une douce remise en question de notre société dont vous ne ferez qu’une bouchée !

LE + DE L’ÉCOLE

Imaginez travailler sous la responsabilité de votre artiste préféré. Vous en rêviez ? Les Beaux-Arts de Paris assurent la formation en atelier avec Hicham Berrada, Nina Childress, Clément Cogitore et Tatiana Trouvé.

Le Saviez-vous ?
Quel est le point commun entre Élisabeth Vigée Le Brun, Eugène Delacroix, Henri Matisse et Eva Jospin ? Tous sont passés avec succès sur les bancs de l’École des Beaux-Arts de Paris. Depuis sa création en 1817, cette institution de référence a accueilli et formé plusieurs centaines d’artistes de renom. Parmi la longue liste de diplômés, quelques surprises comme l’animatrice Daphné Bürki et la réalisatrice Justine Triet.

SOURCE : Arts in the City