Skip to main content

PARIS : Comment le Carnet d’Information du Logement peut …

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Comment le Carnet d’Information du Logement peut tripler les rénovations énergétiques efficaces !

La dernière tribune d’Éric Houdet, Fondateur de Homapi, sur un sujet crucial pour notre avenir : « Carnet d’information du logement (CIL) : comment multiplier par 3 les rénovations énergétiques efficaces pour atteindre nos objectifs climatiques. »

Le changement climatique est une réalité qui nécessite des actions immédiates et concrètes. En France, le secteur résidentiel représente une part importante de la consommation énergétique et des émissions de gaz à effet de serre. Le Carnet d’Information du Logement (CIL), introduit par la loi Climat & Résilience, est destiné à devenir un pilier central de notre stratégie de transition énergétique.

Pourquoi le CIL est-il essentiel ?

Centralisation de l’information énergétique :
Le CIL vise à centraliser toutes les données relatives à la performance énergétique des logements, permettant une meilleure planification des travaux de rénovation et incitant les propriétaires à entreprendre les améliorations nécessaires. Cette traçabilité est cruciale pour suivre l’évolution de la consommation énergétique des bâtiments.

Transparence et confiance dans les transactions immobilières :
En rendant obligatoire la présentation d’un CIL complet et à jour avant toute transaction immobilière, le CIL assure une transparence totale pour les acheteurs et les locataires. Les vendeurs, quant à eux, bénéficient de démarches simplifiées et d’une confiance renforcée sur le marché immobilier.

Les défis actuels et les actions nécessaires

Application inégale et méconnaissance :
Malgré son obligation légale depuis le 1er janvier 2023, l’adoption du CIL reste insuffisante. De nombreux propriétaires et professionnels de l’immobilier ne sont pas suffisamment informés ou formés à son utilisation.

Renforcer les obligations :
Pour maximiser l’efficacité du CIL, il est crucial de :

  • Intégrer le CIL dans les processus des agents, promoteurs et notaires.
  • Conditionner chaque transaction à la présentation d’un CIL à jour.
  • Intégrer systématiquement le CIL dans les programmes d’accompagnement tels que Mon Accompagnateur Rénov (MAR).
  • Étendre la mesure à toutes les transactions et informer largement les propriétaires.
  • Lancer une campagne nationale de sensibilisation et des programmes de formation dédiés.

Conclusion

Un CIL, enrichi par l’intelligence artificielle, centralise les informations relatives à la performance énergétique, à l’historique et au potentiel d’un logement, facilitant ainsi la gestion et la valorisation des biens immobiliers. Pour atteindre les objectifs de transition énergétique, il est impératif de renforcer et de généraliser l’utilisation du CIL.

Le CIL est un outil révolutionnaire pour transformer durablement notre parc immobilier, au bénéfice des propriétaires, des acquéreurs et, surtout, de notre planète. En rendant le CIL incontournable et en l’intégrant profondément dans les processus des professionnels de l’immobilier, nous ferons un pas décisif vers un avenir énergétique plus propre et plus efficient.