Skip to main content

PARIS : Clearnox dévoile le 1er baromètre de la gestion d…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

PARIS : Clearnox dévoile le 1er baromètre de la gestion du poste client 

Près de 66% des décideurs PME/ETI craignent une hausse des factures impayées. 

Clearnox (Isabel Group) a mené une étude sur le marché français et belge sur la gestion du poste client auprès des PME & ETI. Fort de ces résultats, Clearnox dévoile le 1er baromètre de la gestion du poste client.

Dans le contexte de la réforme de la facture électronique et de son cadre réglementaire, ce baromètre interroge les dirigeants financiers et d’entreprises des 2 pays sur leur maturité et leur niveau d’avancement dans la digitalisation de leurs processus financiers et notamment la gestion du poste client (facturation, retard et impayés). Au-delà du cadre réglementaire imposé par la réforme, le baromètre 2024 met en lumière leur vision cible de leur SI en particulier autour de la digitalisation de leur poste client.

L’étude a été réalisée en mai et juin 2024 auprès de 240 décideurs (50% en France, 50% en Belgique) en collaboration avec Altares D&B et l’AFDCC sur la France et IvKM en Belgique.

Avant de découvrir les résultats du baromètre  Clearnox 2024, une mise en contexte s’impose. Les chiffres d’autres études récentes parlent d’eux-mêmes. Selon le bilan Altares 2023 dédié aux défaillances d’entreprises, le taux de celles-ci était en augmentation de 35,8% en 2023 versus 2022.

31% des PME rencontrent des difficultés à rembourser leur PGE. Le montant des créances irrécouvrables s’élève à 60 milliards d’euros. 45%, c’est le poids des retards de paiement sur les ventes B2B. La gestion du cash, de la trésorerie est la priorité n°1 des DAF selon le baromètre des priorités 2024 des fonctions financières proposé par PwC et la DFCG. Ils cherchent à prévenir et réduire l’encours client et s’appuient sur la technologie pour se faire payer plus rapidement et facilement.

 Quels sont les grands enseignements du baromètre Clearnox ?  

“La tension sur la gestion du poste client est palpable. Les décideurs interrogés anticipent une hausse des retards de paiements, voire des impayés en 2024. Le baromètre constate que la digitalisation et l’automatisation de la fonction finance au sein des PME/ETI est en marche. Pour réduire les retards de paiement et impayés, les décideurs et fonctions financières doivent innover. Cela permettra aussi de professionnaliser le processus de gestion du poste client, de gagner de temps, de simplifier les démarches et d’être plus efficace tout simplement”, commente Gilles SOALEH, Président de Clearnox. 

  • Près 35% des décideurs interrogés expriment une forme d’inquiétude et anticipent une dégradation des délais de paiement de leurs clients.
  • 65,9% des répondants français (57% pour la France et Belgique combinées) prévoient un accroissement à venir du volume d’impayés
  • Une inquiétude renforcée d’ailleurs pour 53% d’entre eux par la situation de leur trésorerie actuelle qui les invite à la plus grande vigilance.
  • 52% des répondants reconnaissent perdre du temps dans leur gestion du poste client du fait de l’absence d’outil dédié pour piloter leur processus de relance qui les contraint à une gestion encore très manuelle et artisanale. Ils utilisent les fonctionnalités natives proposées au sein de leur outil comptable et Excel, ce qui réduit considérablement l’efficacité de la chaîne de relance.
  • Plus de 23% des répondants consacrent plus de 6 jours par mois aux activités de relance.
  • Plus de 41% des répondants, faute d’outil, consacrent 1 jour maximum par mois à leurs relances.
  • Plus de 60 des répondants français (52,1% pour la France et Belgique combinées) relancent moins de 50% de leurs factures en retard, ce qui laisse un nombre considérable de factures en retard qui ne sont pas relancées.
  • 70% estiment que la digitalisation et l’automatisation de la relance client serait synonyme de gain de productivité/simplification
  • Plus de 50% des répondants déclarent un intérêt à l’utilisation de l’IA et à des interactions digitales avec leurs clients pour optimiser la gestion du poste client.

“Impactées par les réformes liées à la généralisation de la facture électronique, les entreprises sondées sont très majoritairement engagées dans la digitalisation des processus liés aux factures de ventes et d’achats. Les processus de relance et de recouvrement suivent dans leurs préoccupations, signe révélateur d’une conjoncture qui requiert une optimisation de ce processus pour endiguer les dégradations des comportements de paiements des clients et par conséquent la tension mise sur la trésorerie de l’entreprise”, conclut Gilles SOALEH de Clearnox

Démographie du baromètre et enjeux métiers des répondants : 

  • 67,5% sont des dirigeants et décideurs de la fonction finance
  • 64% sont issus du secteur de l’industrie et des services
  • Un panel d’entreprises  composé à 34,5 % de petites PME (CA < 5 M€), à 45 % de PME (5 M€ < CA < 50 M€) et 20,5 % d’ETI (CA > 50 M€)
  • 46,7% des répondants ont plus de 500 clients actifs
  • 76,4%  des répondants émettent plus de 1000 factures par an
  • Plus de deux tiers des répondants sont engagés dans la digitalisation quel que soit le processus concerné
  • Un DSO plutôt sous contrôle avec 43% des répondants revendiquant un DSO > 45 jours dont 10% > à 60 jours (note: Le DSO (Day Sales Outstanding) est une terminologie financière plus particulièrement liée au recouvrement de créances. Le terme DSO correspond précisément au délai moyen de recouvrement ou de paiement (DMP en français) qu’une entreprise subit entre la date d’émission d’une facture client et son encaissement, dans les délais ou en retard.)

A propos de Clearnox

Clearnox est une solution collaborative 100% Cloud de recouvrement de créances en ligne (SaaS, Software as a Service) qui permet aux services financiers des entreprises d’optimiser le suivi, la relance et le paiement rapide et facile des factures de leurs clients. Clearnox simplifie, professionnalise la gestion de la trésorerie et optimise la relance des factures impayées. La solution digitalise le recouvrement, améliore la trésorerie et optimise le DMP des entreprises (délai moyen de recouvrement ou de paiement d’une facture) (DMP en français), synonyme de leur bonne santé financière. Depuis avril 2021, Clearnox a rejoint Isabel Group, la principale fintech de Belgique et ses 350 experts. Isabel Group propose ses solutions et services multi bancaires à 90 000 entreprises, 3 600 cabinets d’expertise comptable, 250 partenaires logiciels et 2 000 banques en automatisant 450 millions de transactions par an.

Pour en savoir plus sur Clearnox, visitez ce lien.

Découvrez tous les détails du baromètre ici. 

ici tout ce qu’il faut savoir sur Clearnox et ici les résultats complets du baromètre.