Skip to main content

PARIS : BFT IM – Dégrisement après les excès de fin…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
8 Jan 2024

Partager :

PARIS : BFT IM – Dégrisement après les excès de fin d’année

Par Jeanne Asseraf-BittonResponsable de la Recherche et Stratégie de BFT IM.

Suite au rallye soutenu par les espoirs d’un scénario presque parfait de désinflation immaculée, les marchés débutent 2024 en escomptant des risques. Le taux 10 ans se tend de 15 points de base (pdb) à environ 4.05% aux Etats-Unis, 2.2% en Allemagne et 2.75% en France. Les marchés actions corrigent, notamment les valeurs technologiques et les petites capitalisations. Les spreads de crédit s’écartent surtout sur les marchés synthétiques. Le dollar regagne du terrain (€/$ ≈1.09 et $/¥ ≈ 145). Le Brent s’affermit à ≈ 79 $/baril et le gaz naturel se renchérit à ≈ 35 €/MWh.

Aux Etats-Unis, l’emploi reste dynamique …avec des signes de détente

Les créations d’emploi ressortent à 216K en décembre mais après des révisions de -71K sur les deux mois précédents. Le taux de chômage est stable à 3.7% et les licenciements annoncés restent faibles. La hausse des salaires s’affermit à 4.1% l’an mais le recul du taux démission se poursuit, un signe précurseur de modération salariale. L’enquête ISM des services surprend avec une chute de la composante emploi sur un plus bas depuis la période Covid. Les minutes de la Fed sont moins « dovish » que les propos de Jérôme Powell mi-décembre.

Stagnation du crédit et inflation sous-jacente ferme en Eurozone

Le crédit au secteur privé stagne en novembre et l’impulsion de crédit devient moins défavorable à l’activité. L’inflation de décembre est conforme aux attentes à 2.9% l’an au total et 3.4% sur le sous-jacent avec une inflation des services à 4%. Le repli des prix à la production s’atténue en novembre avec l’énergie.

Fermeté sans surprise de l’inflation en France

L’inflation remonte à 3.7% l’an en décembre sur les indices Insee, contre 3.5% en novembre, tirée par les services (en hausse de 3.1% l’an contre 2.8% le mois précédent) et l’énergie.

Frémissement de l’activité en Chine sur fond de mise en œuvre du plan de relance

L’indicateur d’activité haute fréquence (Yicai) se redresse nettement. Les PMI de décembre confirment la stagnation de l’industrie mais suggèrent un mieux dans les services. Les autorités ont publié les listes des projets pour les premiers volets d’émissions de titres d’Etat, associées au plan de soutien de 1000 Mrds de yuans annoncé en octobre dernier.

A propos de BFT Investment Managers

Avec 32 milliards d’euros** d’actifs gérés pour le compte de clients institutionnels et distributeurs, BFT Investment Managers fait partie des dix premières sociétés de gestion sur le marché français des OPC. Depuis plus de 35 ans, la performance de ses solutions d’investissement sur toutes les classes d’actifs (monétaire, obligataire, actions et multi assets), associée à une gestion rigoureuse des risques, constitue la première de ses missions. Filiale d’Amundi, BFT Investment Managers combine la réactivité d’une entreprise à taille humaine associée à la puissance du leader européen de l’Asset Management. Fidèle à la raison d’être de son groupe d’appartenance, BFT Investment Managers cherche « à agir chaque jour dans l’intérêt de ses clients et de la société » en étant un acteur du financement durable de l’économie. Avec 100 % des encours de ses gammes de fonds ouverts* ayant obtenus le label ISR d’Etat, BFT Investment Managers redonne un sens au rendement et ambitionne d’aller encore plus loin avec une démarche « Investir en France avec impact » comme en témoigne BFT France Emploi ISR, son premier fonds à impact.

* Périmètre des fonds éligibles, hors fonds à échéance.** au 30 juin 2022. Données BFT Investment Managers.

Pour plus d’informations : www.bft-im.fr