Skip to main content

PARIS : BATIMAN – 3 questions à Philippe VALETTE

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
7 Déc 2023

Partager :

PARIS : BATIMAN – 3 questions à Philippe VALETTE

D’année en année, la cuisine reste la pièce préférée des Français.

Lieu de rassemblement et de convivialité, elle n’est plus uniquement dédiée à la préparation des repas mais devient aussi une pièce où se retrouver, se détendre, et même de plus en plus souvent télétravailler… L’année 2023 confirme d’ailleurs que les envies de belles cuisines équipées résistent à l’inflation et à la diminution du pouvoir d’achat : plus que jamais, les Français rêvent de cuisines plus fonctionnelles, plus agréables à vivre, avec des appareils moins énergivores et plus connectés…

Dans ce marché aussi porteur que concurrentiel, Batiman tire sa carte du jeu depuis plus de 30 ans, en proposant des cuisines de qualité – avec des meubles montés en usine – pour tous les styles et tous les budgets. Spécialiste de l’aménagement de la maison et du « bien chez soi », le réseau a su mettre son expertise, son savoir-faire et son sens de l’accompagnement au service de la cuisine comme de toutes les autres pièces intérieures et extérieures. Fort de cette expérience et d’un catalogue aussi diversifié qu’attractif, Batiman revendique désormais haut et fort son activité de cuisiniste, et se donne les moyens de conquérir de nouvelles parts de marché en 2024 !

3 QUESTIONS À PHILIPPE VALETTE

Président du réseau BATIMAN / LA MANUISERIE

Depuis 30 ans, le réseau Batiman a peu communiqué sur son expertise cuisine, pourquoi ?

La cuisine a toujours fait partie des métiers de notre réseau, avec des magasins dans toute la France qui en ont même fait leur spécialité, et bénéficient d’une belle reconnaissance au niveau local. Mais Batiman est avant tout une enseigne multi-spécialiste de l’aménagement de la maison, tant à l’intérieur qu’à l’extérieur, qui a su s’imposer sur tous les marchés liés à la menuiserie et à la protection solaire. Depuis 5 ans, notre offre produits a été structurée en largeur et en profondeur de gammes afin de répondre précisément aux besoins des primo-accédants et des clients CSP+, sur les marchés du neuf et de la rénovation. Depuis deux ans, nous avons aussi mis la data au cœur de notre développement et mené une véritable révolution digitale pour gagner en rigueur et en productivité. Nous avions beaucoup d’autres histoires sur lesquelles communiquer !

Pourquoi avoir décidé de mieux faire connaître ce savoir-faire aujourd’hui ? 

Depuis 6 ans, nous avons restructuré le réseau en profondeur, en mettant le collectif et la culture client au cœur de notre stratégie. Ce sont nos clients satisfaits et confiants en nos équipes qui nous le demandent. Aujourd’hui nous sommes prêts à nous positionner sur le marché de la cuisine, à travers une offre claire et cohérente et des outils qui garantissent une relation client irréprochable. Il s’agit d’une véritable transition stratégique pour l’enseigne, mais qui s’appuie sur plus de 30 ans d’expérience en projets de menuiseries intérieures, des produits de haute qualité sélectionnés auprès des meilleurs fournisseurs européens et des équipes formées et qualifiées. Et avec un panier moyen avoisinant les 6000 euros, nous sommes convaincus que l’activité de cuisiniste peut soutenir nos adhérents dans un contexte encore difficile…

Quelle est votre ambition pour les années à venir ? 

Notre priorité cette année sera de faire savoir à tous nos clients qui ont déjà été conquis par notre savoir-faire que nous sommes aussi leur interlocuteur privilégié pour mener à bien leur projet de cuisine équipée. Ensuite nous allons progressivement étendre l’activité de cuisiniste à l’ensemble des points de vente Batiman, avec un objectif de 70% de magasins équipés en showroom pour la fin de l’année 2024. C’est ambitieux, mais nous sommes convaincus que même si ce secteur est très concurrentiel, nous avons des arguments solides pour remporter de nouvelles parts de marché !