Skip to main content

PARIS : Avec ACT Adaptation, l’ADEME aide les entreprises…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
4 Déc 2023

Partager :

PARIS : Avec ACT Adaptation, l’ADEME aide les entreprises à s’adapter

Il est devenu essentiel pour tous les acteurs, notamment économiques, de s’adapter aux changements climatiques actuels et futurs.

Grâce à la méthode ACT Adaptation, mise au point par l’ADEME, même les entreprises qui débutent sur le sujet peuvent s’en emparer.
C’est ce qui en fait un outil unique en son genre.

Quand l’ADEME et le Carbon Disclosure Project (CDP) lancent, en 2015, la méthode Assessing Low-Carbon Transition (ACT), permettant d’évaluer les stratégies de décarbonation des acteurs privés, l’initiative ne porte alors que sur l’atténuation du changement climatique. Or les entreprises doivent aussi se préparer aux impacts du changement climatique sur leurs activités. C’est pourquoi, dès 2021, dans le cadre du projet européen Finance ClimAct, l’ADEME décide de créer une méthode complémentaire, la méthode ACT Adaptation. Celle-ci vise, cette fois, à évaluer les stratégies d’adaptation des acteurs privés.
Ensemble, ces deux parties de l’initiative ACT offrent une évaluation complète de la stratégie climatique d’une entreprise, quels que soient son secteur, sa taille et sa localisation.

Rendre l’adaptation plus accessible

« Le sujet de l’adaptation est difficile à comprendre parce que multidimensionnel, transversal et parfois conceptuel. Les salariés qui travaillent dessus manquent de repères. Notre méthode leur permet vraiment de savoir comment faire et d’évaluer leur stratégie, avec des éléments très opérationnels », témoigne Stephia Latino, ingénieure au pôle Adaptation de l’ADEME et auteure de la méthode ACT Adaptation. Celle-ci comporte trois grandes dimensions : les risques physiques, la gouvernance et les mesures d’adaptation. Chacun de ces volets est détaillé en modules, pour un total de 18 indicateurs. Avec cette méthode, même une entreprise qui débute sur le sujet peut s’en emparer et se rendre compte assez vite des éléments essentiels pour une bonne stratégie d’adaptation.

Un cadre de progrès et d’évaluation

La méthode contient un glossaire et de nombreuses annexes explicitant certains termes, les détaillant et renvoyant vers d’autres références. Elle propose également une comparaison avec les autres cadres et normes existant sur le sujet de l’adaptation. Cela évite de faire le travail en double et permet rapidement de voir l’alignement entre ces standards et la méthode ACT Adaptation.
Cette présentation pédagogique permet à toute entreprise de comprendre les composantes fondamentales des démarches d’adaptation. Pour les sociétés ayant déjà développé une stratégie en la matière, ACT Adaptation permet de réaliser une évaluation de la maturité de cette stratégie. Dans ce cas, les entreprises peuvent s’adresser à un bureau d’études agréé, qui va former leurs cadres à l’outil de l’ADEME. Une évaluation finale est ensuite réalisée par un intervenant indépendant. « Il ne faut pas voir la note comme une sanction, précise Stephia Latino. Les sous-scores permettent de voir plus finement où on en est, d’avoir un résultat plus dynamique. L’entreprise reçoit aussi des recommandations sur les aspects à améliorer ou sur les indicateurs à surveiller davantage dans le cadre d’une démarche de progrès continu. » L’objectif de l’initiative ACT est vraiment d’apporter une réponse concrète au besoin général des entreprises, françaises comme internationales, d’être accompagnées sur la question essentielle de l’adaptation.

« Avant de finaliser la méthode, celle-ci a été testée auprès de 13 entreprises volontaires. Certaines étaient déjà bien avancées dans leur stratégie et, grâce à l’outil, elles ont pu se rendre compte des progrès encore nécessaires. À l’inverse, d’autres venaient à peine de commencer, la méthode leur a fait comprendre qu’elles devaient accélérer leur processus d’adaptation.«

Source : News ademe