Skip to main content

PARIS : A Noël, quelle consommation hors domicile (en CHR…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
22 Déc 2023

Partager :

PARIS : A Noël, quelle consommation hors domicile (en CHR) pour les Français ?

Avant que les fêtes ne commencent, le rapport « Pulse » de CGA by NielsenIQ.

Quand et où sortent-ils? Quelles boissons consomment-ils? « Plaisir » ou « arbitrage »? Quel est l’impact de l’inflation sur leurs sorties et consommations? Quid des marchés de Noël? 

C’est la saison : Marchés de Noël et vacances pour profiter de consommer en hors domicile. 

Juste avant la période de Noël, le dernier rapport « Pulse » de CGA by NielsenIQ sur les dernières tendances de consommation en France dévoile des informations clés sur les attentes des visiteurs, les habitudes de consommation et les choix de boissons lors de cette période.

Près de la moitié des consommateurs prévoient de se rendre en CHR pendant la période de Noël, principalement pour se restaurer, tandis qu’un tiers prévoit de s’y rendre pour boire un verre.

En ce qui concerne les lieux et les raisons pour lesquelles les consommateurs prévoient de sortir en décembre, la moitié d’entre eux prévoient de prendre des vacances en France pour les fêtes. Plus d’un tiers (38 %) prévoit de se rendre à une fête de Noël d’entreprise. Les consommateurs indiquent vouloir fréquenter plus les établissements CHR à cette période de l’année.

De plus, les données indiquent des niveaux de confiance encourageants chez les consommateurs : près de la moitié d’entre eux (44 %) déclarent qu’ils sont plus enclins à se faire plaisir qu’il y a un an, un tiers des consommateurs (32 %) déclarent qu’ils sont plus enclins à essayer de nouvelles de boissons, et un quart (27 %) veut consommer des boissons de meilleure qualité.

Le rapport révèle l’attrait certain des consommateurs pour les marchés de Noël, et pour cause : 87 % prévoient de visiter les marchés de Noël cette saison. 32 % des consommateurs déclarent visiter plus les marchés de Noël  que les années précédentes. Les marchés de Noël représente une opportunité attrayante pour les marques et les fournisseurs de boissons.

Les consommateurs, désireux de se réchauffer en hiver, optent principalement pour des boissons chaudes non alcoolisées telles que le chocolat chaud, le thé et le café (37 %) et le vin chaud (36 %), suivies par la bière (26 %). En revanche, 13 % d’entre eux envisageraient de boire du chocolat chaud alcoolisé s’il était disponible sur un marché de Noël. Une opportunité à explorer avec des offres destinées à attirer un public déjà constitué.

Julien Veyron, directeur des solutions clients pour la France, a déclaré : « La capacité à saisir les préférences des consommateurs et à s’y adapter est essentielle pour réussir sur le marché CHR. Les acteurs de la boisson en CHR (marques et distributeurs) doivent comprendre les liens qu’entretiennent les consommateurs avec les différents lieux de consommation hors domicile, y compris les marchés de Noël, et ce afin de mettre en mettre en place des alliances stratégiques et de concevoir des innovations et des campagnes créatives. Il faut rendre les marques visibles et dynamiser les ventes lorsque les consommateurs sont les plus réceptifs. »

Le rapport mensuel « Pulse » de CGA by NielsenIQ sur les habitudes de consommation en CHR permet de « prendre la température » des différents canaux et des consommateurs qui fréquentent les bars et les restaurants en France. Cette étude examine leur comportement dans les établissements au cours du mois écoulé et évalue leur intention de s’y rendre au cours du mois à venir. Le rapport de novembre aborde aussi des sujets d’actualité tels que Noël, le café et les RTD.

Téléchargez gratuitement le rapport « Pulse » du mois de novembre ici.