Skip to main content

PARIS : 44% des GEN-Z estiment que le salaire est l&rsquo…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
6 Mar 2024

Partager :

PARIS : 44% des GEN-Z estiment que le salaire est l’un 2 des facteurs prioritaires en entreprise

C’est officiel, le baromètre Groupe ISC Paris a été publié le 29 février 2024, intitulé « Le bonheur au travail vu par les jeunes de 18-24 ans ».

Cette étude permet de comprendre quelles sont les motivations de la Gen-Z et leurs motivations face au monde du travail.

44 % déclarent que la rémunération est un des deux facteurs majeurs qui les fait choisir une entreprise. Aussi, plus d’un tiers estiment que la rémunération est un critère clé pour identifier leur réussite professionnelle. Mais au-delà de l’argent, le fait qu’il fasse bon vivre dans l’entreprise est aussi leur est crucial. 32 % des jeunes mettent en priorité l’ambiance de travail lors de leur sélection.

Pourtant, si les prérogatives des Gen-Z se font connaître grâce à ce sondage, ce que les chiffres ne montrent pas c’est le nombre de démissions de cette jeune génération qui ne souhaite pas s’engager. Sa versatilité nous fait nous poser la question : Comment engager les jeunes générations dans des contrats de travail longue durée ?

Céline Attias coach certifiée ICF et fondatrice d’Holiwork explique : “La génération Z a la culture du Tout Tout de suite. Or la vie en entreprise est composée d’éléments qui évoluent dans le temps court (réunions, les projets..), et d’autres sur le temps long (la confiance avec ses pairs et managers, l’instauration d’une communication ouverte et transparente, les codes de l’entreprise, accepter que certaines décisions prennent du temps à émerger). Or ce sont les éléments du temps long et la patience qu’ils requièrent qui permettent de grandir professionnellement et de véritablement progresser.

J’aime utiliser la métaphore du jardin. Dans un jardin, il y a les plantes qui poussent et celles qu’on vient juste de planter. Avant de sortir de terre et d’éclore, elles auront besoin d’être arrosées et exposées aux saisons. Elles auront besoin de temps.

La vie en entreprise est comme ce jardin. Il y a des plantes qui sont déjà grandes, des jeunes pousses et des graines qui sont encore sous terre. Ces graines, nos GenZ, ne le savent pas encore mais dans quelques saisons, si elles font preuve de patience et de persévérance, elles seront ces grandes plantes, qui auront traversé le temps, les tempêtes et les jours de ciel bleu. »