Skip to main content

ORMES : Panattoni lance en blanc la construction d’une pl…

Print Friendly, PDF & Email

Partager :

ORMES : Panattoni lance en blanc la construction d’une plateforme de 30.000 m² sur son campus

Panattoni annonce le lancement de la construction de la première plateforme logistique de 30.000 m² sur le Panattoni Park Ormes.

Cette opération s’inscrit dans le cadre du redéveloppement d’un ancien site dans la plus importante zone d’activités du Loiret, Pôle 45, située à Ormes au sein d’Orléans Métropole. La construction de la première plateforme logistique du Panattoni Park Orléans s’inscrit dans un projet initié en 2022, le redéveloppement d’un site de 49.000 m²d’entrepôts ancienne génération en un tout nouveau parc logistique composé de deux bâtiments modernes et éco-durables totalisant 60.000 m². La livraison de ce premier bâtiment de classe A est prévue pour le premier trimestre 2025. Le redéveloppement en site occupé a été planifié en deux phases distinctes.

La première implique le transfert d’ID Logistics, déjà locataire sur le site, dans la nouvelle construction. Le bâtiment ancien sera alors démoli à son tour pour permettre l’édification de la seconde plateforme de 30.000 m². « Avoir commencé la construction en blanc du premier bâtiment et conclure dans la foulée un bail avec un client aussi emblématique qu’ID Logistics, confirme notre choix d’implantation et notre stratégie de redéveloppement de sites déjà artificialisés », commente Salvi Cals, Directeur Général de Panattoni France. Ce premier bail, d’une durée de 9 ans, porte sur deux cellules d’une surface totale de 10.000 m² environ.

ID Logistics y opérera des activités de stockage et de distribution de produits de beauté et d’entretien de la maison. Les 18.000 m² restants, répartis en 3 cellules de 6.000 m² chacune, sont disponibles à la location. Une démarche en faveur de la biodiversité a été initiée en collaboration avec l’association CIBI, conformément au référentiel BiodiverCity. Sont aussi prévues la création d’espaces verts de pleine terre sur 30% de l’emprise foncière afin de préserver la biodiversité faunistique et floristique présente, limiter l’artificialisation des sols et améliorer la gestion hydraulique du site. Le projet vise une certification BREEAM au niveau Excellent. JPG

SOURCE : Vidéo-news n°1073.