Skip to main content

ORANGE : Développement culturel, EDEIS renforce son posit…

Print Friendly, PDF & Email
Floriane Dumont
22 Mar 2024

Partager :

ORANGE : Développement culturel, EDEIS renforce son positionnement en région

Fidèle à son positionnement originel d’« allié des territoires », Edeis intervient sur différents domaines d’activités clés pour le développement des collectivités : aéroports, ports, sites touristiques et culturels et ingénierie.

En décembre 2023, le Groupe remporte la concession de la Cité de la Mer, 5ème site touristique et culturel de son portefeuille, qui comprend également les monuments d’Orange dont le fameux Théâtre antique, les Arènes, la Tour Magne et La Maison Carrée à Nîmes, le Petit Train de La Mure en Isère, et le Pic du Jer à Lourdes. Objectif ? Développer ces sites exceptionnels en proposant un accès à la culture « partout et pour tous » notamment grâce à des événements inédits et des spectacles innovants. L’opérateur a rassemblé près de 1,3M de visiteurs en 2023 et vise les 1,5M en 2024.

  • Placer l’action culturelle au service du rayonnement les territoires

 « Une concession étant un patrimoine public, Edeis considère que son rôle doit aller au-delà de la gestion technique et administrative. Une concession est un bien commun qui doit aussi pouvoir s’ouvrir à la population de son territoire et bien au-delà. A l’instar des ports, des aéroports etc .. les sites culturels doivent être intégrés à l’écosystème global de rayonnement d’un territoire » explique JeanLuc Schnoebelen, Président du Groupe Edeis. Afin de rendre cette approche concrète, Edeis a tout d’abord intégré cette dimension au cœur de son organisation, avec la mise en place d’une équipe spécialisée et dédiée au développement de l’action culturelle dont la mission est de promouvoir la culture sur toutes les concessions qui lui sont confiées. Pour aller plus loin dans cette ambition, le Groupe s’est progressivement positionné sur l’exploitation de sites culturels. Outre la gestion touristique du funiculaire du Pic du Jer et du Petit Train de La Mure, le groupe a remporté plusieurs sites majeurs du patrimoine culturel français : Les Arènes, la Maison Carrée et la Tour Magne à Nîmes en 2021, le Théâtre antique, l’Arc de triomphe (tous deux classés au Patrimoine Mondial de l’UNESCO) et le Musée d’art et d’histoire à Orange en 2022, et La Cité de la Mer en décembre 2023. Edeis a su sur cette période relever le défi confié par la ville de Nîmes, en l’occurrence valoriser et réhabiliter la Maison Carrée, afin d’appuyer sa candidature au patrimoine mondial de l’UNESCO. Mission réussie puisque l’édifice a été classé au patrimoine mondial de l’humanité à l’UNESCO en septembre 2023. Avec ces sites exceptionnels, Edeis se positionne aujourd’hui comme un opérateur culturel majeur en France avec en 2023, une fréquentation de près de 1,3 M de visiteurs. Le Groupe emploie sur ces sites, en saison haute, plus 300 collaborateurs. Son chiffre d’affaires global est de 120 M d’€.

  • Une programmation 2024 riche de productions culturelles originales

« En 2024, l’ambition est de dépasser le cap des 1,5 million de visiteurs accueillis sur nos sites. Pour développer l’affluence de ces lieux et faire en sorte qu’ils contribuent au rayonnement de leur territoire, nous avons intégré la production de contenus culturels. Cette année, nous souhaitons aller plus loin et continuer de surprendre nos visiteurs avec une programmation originale, s’appuyant sur des techniques innovantes comme l’IA, la mise en place de parcours sensoriels ou projections immersives.  » continue Jean-Luc Schnoebelen. Aux quatre coins de la France, la programmation des sites exploités par Edeis reflète cette ambition et cette volonté. Tour d’horizon des principaux rendez-vous qui attendent les visiteurs en 2024 :

– Orange : Quand le passé résonne avec le futur

Le 31 janvier 2022, le conseil municipal d’Orange a décidé de confier à EDEIS, pour les 10 prochaines années, la gestion du Théâtre antique et de l’Arc de triomphe classés au patrimoine mondial de l’Unesco, ainsi que celle du Musée d’art et d’histoire. Dès lors, Edeis a affiché une ambition en complète adéquation avec l’ADN historique de ce lieu à l’acoustique hors du commun : faire d’Orange « la scène de l’innovation sonore ». Dans 10 ans, les monuments d’Orange ne devront plus seulement être des bijoux du passé, mais des outils pour l’avenir, au service du rayonnement du territoire. Pour parvenir à cet objectif, Edeis a, avec la start-up IMKI, porté le projet innovant de l’Odyssée Sonore, un spectacle immersif en 3D généré par Intelligence Artificielle. Primé au CES de las Vegas, l’Odyssée sonore est la première pierre d’un dispositif audacieux au service de la culture et des arts musicaux. Ainsi, Edeis est également coproducteur du POSITIV Festival, l’événement électro et pop-rock du Sud Est de la France avec un plateau d’artistes internationaux dans cet écrin bimillénaire. En complément de cette programmation spectaculaire, Edeis a également revu le parcours de visites du Théâtre antique, proposant depuis deux saisons, des expériences théâtralisées, Les Gardiens de l’Histoire, pour toucher tous les publics.

– Nîmes : Au coeur de la Romanité

Les Arènes, la Maison Carrée (inscrite au Patrimoine mondial de l’Unesco en sept 2023), la Tour Magne… Nîmes est sans conteste la plus romaine des cités gauloises ! Depuis le 1er novembre 2021, Edeis assure l’exploitation touristique et culturelle de trois grands monuments romains pour le compte de la ville de Nîmes. C’est un projet ambitieux qui répond à la volonté d’adapter l’expertise d’Edeis aux domaines du patrimoine et de la culture. Les Arènes, la Maison Carrée et la Tour Magne sont désormais au cœur du tout nouveau projet « Nîmes la Romaine». En étroite collaboration avec la Ville de Nîmes et les acteurs locaux du territoire, Edeis a renforcé l’offre culture historique de l’ensemble des monuments romains avec notamment deux spectacles de reconstitution (en mai et août), supervisés par un conseil scientifique pour certifier de l’authenticité historique et patrimoniale des contenus. Le programme de visites thématiques a été enrichi avec des immersions théâtralisées, des parcours nocturnes au flambeau tout au long de l’année, un accès au PMR et la création d’une appli “Nîmes la Romaine” permettant des visites virtuelles et ludiques de l’ensemble des monuments.

– La Cité de la Mer : voyage au coeur de l’océan du futur

La Cité de la Mer embarque ses visiteurs dans un voyage au coeur de « L’Océan du Futur » grâce à ses 3 étages d’espaces multimédias spectaculaires et ses 17 aquariums éblouissants de couleur et de vie, dont l’Aquarium Abyssal de 10,70m de profondeur. Autre point fort du site, la collection de sousmarins sans équivalent, dont le plus grand sous-marin visitable au monde, le Redoutable (128 m de long). A partir du printemps 2024, un nouvel espace permanent ouvre ses portes : Océan sur Écoute qui emmène les visiteurs dans l’univers sonore des océans. Dans un espace interactif de 400m2, un parcours à la fois sensoriel, scientifique et didactique leur fera découvrir, comme s’ ils y étaient, la richesse de l’univers sonore des océans! Le site a séduit 300 000 visiteurs en 2023 et les futurs investissements devraient continuer à rendre le lieu toujours plus attractif.

– Petit Train de la Mure : voyage mythique au pied des Alpes

Le Petit train de la Mure a été inauguré en 1888 ! 136 ans après, le mythique Petit Train des Alpes continue d’arpenter les panoramas exceptionnels de l’Isère : les beautés du vallon des Mottes et l’histoire minière qui a façonné la Matheysine. En 50 minutes, il emmène ses visiteurs jusqu’au Belvédère de Monteynard et profitent d’une vue exceptionnelle sur l’un des plus grands barrages de France. Grâce aux bornes de réalité augmentée, chacun peut désormais survoler ce barrage et ses eaux turquoises à dos d’aigle ! Une expérience gratuite et accessible à tous grâce au soutien d’EDF. En 2024, de nombreux rendez-vous sont d’ores et déjà fixés : de la traditionnelle chasse aux oeufs à Pâques, aux Gardiens de l’Histoire que l’on retrouve en juillet-aoûtsans oublier les soirées plus festives en compagnie de DJ ou encore les Journées du Patrimoines en septembre.

– Funiculaire du Pic du Jer : le plus beau panorama des Pyrénées

Le funiculaire, conçu par l’ingénieur Chambrelent, fut un des premiers réalisés en France. Les travaux commencèrent en août 1 898 pour se terminer 15 mois plus tard en décembre 1 899. A cette époque, les cabines étaient ouvertes donnant une sensation de vertige aux passagers pour être ensuite changées dans les années 30. Les cabines actuelles datent de cette période. Ouvert 8 mois dans l’année, le lieu est devenu un site reconnu mondialement pour le VTT (Coupe du Monde UCI Mountain Bike).